Montfaucon, Bernard de
Les Monumens De La Monarchie Françoise: qui comprennent L'histoire De France. Avec les figures de chaque regne que l'injure des temps a épargnées (Band 3): La suite des Rois depuis Charles V. jusqu'à Louis XI. inclusivement — Paris, 1731

Seite: 277
Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/montfaucon1731bd3/0348
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
DE CHARLES VII. dit le Victorieux. ^77
Charles d'Anjou I. du nom, Comte 9 du Maine étoit frère de Louis dont
nous venons de parler. Il fut fait Gouverneur de Paris, Scdepuis Lieutenant Ge-
neral Se Gouverneur de Languedoc & de Guienne. Il mourut l'an 1462.. Son
cheval est couvert des armes de France sans brisure. Son cri est Montjoye Saint-
Denis,
Celui qui commence la planche suivante est Jean de Bourbon II. du nom,
1 Comte de Vendôme, Seigneur d'Epernon &c. Il se signala à la guerre sous
les Rois Charles VII. & Louis XI. Son cri de guerre est Montjoye.
Gilles de Laval Seigneur de Rais - Maréchal de France qui vient ensuite est
remarquable par sa triste fin. S'étant addonné à des prestiges & à des vices con-
tre nature , il fut condamné & exécuté à Nantes l'an 1440. Il porte de Laval
sur son écu & sur le caparaçon de son cheval.
Voici un autrefois Philippe le Bon * Duc de Bourgogne alïis sur une chaile
& tenant ses gans. Le fond du.tableau , qui étoit blasonné ci-devant de Bour-
gogne ancien , est ici chargé de Bourgogne moderne, & le cri n'est pas le
même que dans l'autre image ; c'est Mont joie Saint Denis.
Celui qui vient après est ainsi marqué dans Pinscripcion du manuserit : Louis
de Sancerre Comte de Blois, Maréchal & depuis Connétable de France. Mais j'ai peine
à croire que le Roi d'armes Berri ait voulu mettre ici ce Connétable more
l'an 1401. je croirais plutôt que c'est 4 Jean de Beuil Comte de Sancerre , que
nous avons vu ci-devant portant de Sancerre dans son éculson. Il n'est pas nou-
veau de voir deux fois le même Seigneur dans ce Manuserit. Il est ici repre-
senté combattant l'épée nue" à la main qu'il tient élevée comme pour frapper
l'ennemi. Il porte sur son armure le blalon de Sancerre, qui se voit aulsi sur le
caparaçon de son cheval. Ce sont les armes de Sancerre & aussi des Comtes de
Champagne. Le cri qui est au-delsus est celui de Champagne , Pajsavant. L'ins-
cription qui dit que c'est le Connétable de Sancerre paroît avoir été mise dans
un tems fort posterieur.
Nous avons vu Charles frère de Louis XI. representé comme Duc de Berri,
èc depuis comme Duc de Normandie. Le voici Duc de Guienne *. Il ne fut
reconnu tel que l'an 1460. ainsi cette peinture ne peut avoir été faite pour le

Carolus Andegavensis hujus nominis piïmus Co-
rnes Cenomanensis, Ludovici de quo modo loque-
bamur Frater erat, Lutetisque Prarfeétus creatus fuit,
aedeinde Septimania:& Aquitains Reétor constitu-
tusest. Mortuusautem est anno i46z.Equus ejus in
stragulo suo insignia Francis habet, sine ulla Ande*
gavensium nota. Clamor ipsius bellicus état, Mons-
gaudii , Santlus Dionysius
Qui in tabula sequenti primus comparer, estjoan-
nesBorbonius hujus nominis secundusCornes Vindo-
cinensis, Sparnonis Dominus, &c. qui in bellicis ré-
bus claruit, regnantibus Carolo VII.& Ludovico XI.
Ejus bellicus clamor est Mons-gaudii.
^Egidius Lavallius Resii Toparcba , Marescallus
Francis , qui postea sequitur , ab inselicissîmo vits
exim notus est. Cum enim prsstigias& malesicia sec-
taretur , ac vitiis contra naturam sese feedaret j> apud
Namnetes damnatus , extremo supplicio periit anno
1440. Lavallii insignia gestat in seuto suo 3 &c in equi
stragulo.
En iterum Philippum Bonum Burgundis Ducem
in solio sedentem &c chirothecas manu tenentem. Ta-
bella ejus antea Burgundis veteris insignia essere-
bat, hsc vero Burgundis recentis insignia reprssen-
tati Clamor bellicus non est idem qui in illa fuperio-

re tabula ; nam sie enunciatur, Mons-gaudii, Sanc~
tus Dionyfius.
Is qui postea sequitur , in manuseripti tabula sie
inseriptus habetur , Ludovicus de Sancerra Cornes Ble-
serisis, Marescallus & poftea Conftabularius Franciœ. At
vix credam Regem Armorum Biturigemhîc illum Con-
stabularium posuislè , qui anno 1401. mortuusest:
libentius existimem else Joannem Buculium Comi-
tem Sancerrs, quem supra vidimus Sancerrs insi-
gnia in seuto suo gestantem. Non nova res est in hoc
Manuscripto eumdem procerem bis depiclum vide-
re. Hic vero reprssentatur stridto gladio pugnans , ac
si hostem invaderet. Super arma sua insignia Sancer-
rs gestat, qus etiam in stragulo equi observantun
Illa vero Sancerrs infignia eadem sunt qus Campa-
nis Comitum. Bellicus clamor qui supraseriptus ha-
betur ad Campaniam & ipse pertinet : Proctde ultra.
Inscriptioautem qua dicitur illum elïe Sancerrs Con-
stabularium, longe posteriori tempore , ut liquet,
exarata suit.
Jam vidimus Carolum Ludovici XI. sratrem ut Du-
cem Bituricensem exhibitum , ac deinde , ut Nor-
mannis Ducem. En illum tertio Aquitanis Ducem.
Dux autem Aquitanis constitutus eft anno 1469.
unde sequitur hanc picluram non ante istum annum
M m iij
loading ...