Morgan, Jacques de [Contr.]
Fouilles a Dahchour: 1894 - 1895 — Wien, 1903

Page: 40
Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/morgan1903/0049
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
$viï

\

40

FOUILLES A DAHCHOUR.

Les personnages de la famille d'Usertesen III avaient été placés dans l'enceinte de la pyramide
de ce roi, au nord de la tombe royale, et ceux de la famille d'Amenemhat III se trouvaient dans les
mêmes conditions; quant aux princes et princesses contemporains d'Amenemhat II, ils reposaient
aussi dans l'enceinte royale, mais leurs tombes se trouvaient à l'ouest. Il n'existait donc pas de règle
absolue dans la disposition des tombes royales et princières; la fantaisie, le goût de l'époque, les
nécessités du terrain guidaient les architectes dans leur choix.

Tombeau des princesses Ita et Khnoumit.

Le 12 février, les sondages effectués au nord-ouest de la pyramide blanche amenèrent la dé-
couverte d'une vaste cavité rectangulaire, allongée du nord au sud, et autrefois creusée dans les
grès tendres qui supportent les alluvions du plateau.

Les bords étaient taillés à pic, et, vers le nord-est, une sorte de chemin plus étroit semblait avoir
été destiné à la descente dans un monument caché sous les épaisses couches de débris qui rem-
plissaient cette cavité.

Lorsqu'un monument souterrain a été spolié, il est aisé de s'en rendre compte par l'étude même
du sol. Les fouilles pratiquées par les spoliateurs n'ayant pas été recomblées, les sables fins s'y
sont accumulés sous l'action du vent, de telle sorte qu'on n'y rencontre pas les débris des excava-
tions et les rognons siliceux qui recouvrent toujours les entrées restées vierges.

Dans la cavité nouvellement découverte, on ne voyait que les débris apportés par les ouvriers
de l'antiquité. Toutefois un point situé près de l'angle du nord-est semblait avoir été remanié.

En poursuivant les fouilles, je rencontrai dans l'angle du nord-ouest les mortaises, pratiquées
jadis dans la roche vive pour recevoir les pièces de bois nécessaires à la descente des matériaux
de gros poids. Enfin, à six mètres du sol, je trouvai les blocs de calcaire de Tourah qui formaient
la partie supérieure du monument.

Un puits avait été pratiqué par les spoliateurs au point où j'avais rencontré des sables fins,
mais, bien que ce travail fût descendu à une profondeur suffisante, il n'avait pas atteint le monu-
ment et se trouvait à deux mètres seulement au nord de la porte. C'est à cette erreur des fouilleurs
de l'antiquité que nous devons de posséder aujourd'hui les admirables bijoux, exposés au musée
de Gizèh. Comme on le verra plus loin, une tombe voisine renfermant les momies de la princesse
Qmanoub et du prince Amenhotep avait été violée, et les spoliateurs, satisfaits de leur butin,
crurent avoir découvert tous les tombeaux princiers voisins de la pyramide d'Amenemhat II.

Je ne sais si dans l'antiquité il existait au-dessus de ces tombes, à la surface du sol, des monu-
ments extérieurs les signalant à la piété des générations qui succédèrent à Amenemhat IL Je n'en
ai pas trouvé la moindre trace, tandis qu'autour du monument funéraire d'Usertesen III les tombes
princières étaient recouvertes de mastabas. Quoi qu'il en ait été jadis, le sol avant mes fouilles était
parfaitement uni et recouvert de cailloux roulés, tout comme le reste du désert, et, de même que
mes sondages avaient mis à jour les mastabas de l'époque de Snéfrou, de même ils me dénoncèrent
la présence de ce groupe de tombeaux si fertile en découvertes.

La porte, large de im 19, haute de imi6, recouverte d'une énorme dalle de calcaire, était
fermée au moyen d'un bloc de pierre occupant toute la cavité. Plus au sud, les dalles se con-
tinuaient, recouvrant les tombes et le couloir qui, sur toute sa longueur, était rempli de blocs sem-
blables à ceux de la porte.

DéPS







duc»

ulotf :

ils ava^

ietit coi

os#

(fig. 96>

Mdàdelatraf

::tie(f)soigneusen

âfe sur des saillie;

ittdeKkoumit,

lx sarcophage é

Mines centimètj

dessus du pi

'-Ut encastrée dai

'*«, avaie

Cessons lad

L* trappe (7)

^boisencai
M sous lai
| Vès avoir e:
loading ...