Payer, Jean-Baptiste
Traité d'organogénie comparée de la fleur (Band 1): Texte — 1857

Seite: 629
Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/payer1857bd1/0643
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
ORDRE DES DTPSACËES.

Adanson et A.-L. de Jussieu, l'un dans ses Familles des plantes, l'autre
dans son Gênera Plantarum, placèrent les Dipsacus et les Scabiosa avec
les Valeriana dans un seul et même groupe, mais dans deux sections diffé-
rentes. Cette classification fut suivie jusqu'en 1823, époque à laquelle
Coullcr, s'étant occupé spécialement des Dipsacus et des Scabiosa, en fit
sous le nom de Dipsacées un ordre à part qui a été admis d'abord par
Decandolle et ensuite par tous les botanistes modernes.

Inflorescence. Calicule. L'inflorescence des Scabieuses et des Dipsacus
est un capitule. Les Heurs naissent chacune à l'aisselle d'une bractée mère
et ne sont jamais accompagnées de bractées secondaires latérales. Le cali-
cule se compose à l'origine de quatre mamelons qui naissent à peu près en
même temps. 11 y en a un en avant, un autre en arrière et deux sur les
côtés. Libres d'abord, ils deviennent promptement connés et forment une
sorte de coupe crénelée qui entoure la base de la fleur.

Sur les bords de cette coupe caliculairc qui grandissent et s'élèvent, on
voit poindre quatre nouvelles crénelures alternes avec les premières, en
sorte qu'à l'âge adulte, le calicule est octolobé.

Corolle. La corolle naît immédiatement après le calicule. L'extrémité de
l'axe floral, qui était hémisphérique, s'aplatit, s'évase même, et c'est sur les
bords de la coupe réceptaculaire, qui résulte de cette espèce d'évasement,
que les pétales se montrent. Ils sont au nombre de quatre et superposés aux
quatre premières divisions du calicule. 11 y en a par suite un en avant, un
en arrière et deux sur les côtés. Ils apparaissent tous à la fois. Libres à
l'origine, ils deviennent promptement connés et forment une corolle gamo-
pétale dont les lobes sont inégaux. Dans le bouton, le pétale postérieur est
recouvert par les deux latéraux qui, à leur tour, sont recouverts par le
pétale antérieur.

Quelquefois, au lieu de quatre pétales, on en trouve cinq. La symétrie et

79
loading ...