Payer, Jean-Baptiste
Traité d'organogénie comparée de la fleur (Band 1): Texte — 1857

Seite: 684
Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/payer1857bd1/0698
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
ORDRE DES BUTOMEES.

On désigne dans tous les ouvrages descriptifs l'inflorescence du Jonc
fleuri (Butomus umbellatus) comme une ombelle. C'est une erreur sur
laquelle mes éludes organogéniques ne laissent aucun doute. Les fleurs de
celte plante sont en eymes unipares seorpioïdes ; seulement, comme elles
arrivent toutes successivement à la même hauteur^ elles simulent une
ombelle. Pour être exact, il faut donc dire que c'est une ombelle de cymes
unipares seorpioïdes, ou, en d'autres termes, des cymes unipares seor-
pioïdes disposées en ombelle. En un mot, c'est ec que l'on appelle une
inflorescence mixte.

Périanthe. Le périanlitc se compose de six divisions disposées sur
deux verticilles. Les trois divisions du verlicille'extérieur sont vertes
comme des sépales et apparaissent successivement ; l'une d'elles est anté-
rieure, les deux autres sont postérieures. A quelque âge qu'on les examine,
on les trouve toujours libres jusqu'à la base. Les trois divisions du verti-
eille intérieur sont colorées comme des pétales et apparaissent toutes à la
l'ois : elles alternent avec les divisions du verlicille extérieur et restent éga-
lement toujours libres jusqu'à la base.

Androcée. Les étamines sont au nombre de neuf et disposées sur deux
verticilles qui sont superposés, l'un an périanthe externe, l'autre au
périanthe interne. Le verlicille superposé au périanthe externe se montre
d'abord; il se compose de six étamines groupées par paires. Le verlicille
superposé au périanthe interne n'apparaît qu'ensuite et ne se compose que
de trois étamines, Une fois nées, ces neuf étamines grandissent rapidement
et ont chacune un filet et une anthère biloculaire, introrse, dont la déhis-
cence s'opère par deux fentes longitudinales.

Pistil. Lorsque les étamines sont nées, ou voit poindre sur le réceptacle
d'abord trois mamelons carpellaires superposés aux divisions du "périanthe
externe, puis trois autres superposés aux divisions du périanthe interne.
Les mamelons carpellaires qui constituent le pislil apparaissent donc en deux
loading ...