Zgórniak, Marek; Uniwersytet Jagielloński w Krakowie [Editor]
Prace z Historii Sztuki: Wokół neorenesansu w architekturze XIX wieku: podstawy teoretyczne i realizacje — 18.1987

Page: 172
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/phs1987/0174
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
172

ciens de la premiśre moitiś du XIX* sidcle voient une tare par
rapport d l'art antiąue ou bien gothiąue, devienx, aux yeux
d‘autres theoriciens (G. Semper, J. Fergusson, et C. Daly), sa
vertu principale.

Les causes de la popularitś de la Keo-Renaissance dans l'ar-
chitecture du XIX* siecle sont multiples. Rappelons taut d‘abord
le systdme ae formation des architectes et la grande renommśe
dont la Renaissance jouit dans des acaddmies. A ce point ae vue,
il semble que la Nśo-Renaissance continue et complśte le classi-
cisme acadśmiąue. Eile vient a la mode dans 1 ‘architecture beau-
coup plus tard ąue ne le font d'autres domaines de l'art de l'e-
poąue de la Renaissance, tandis que le gothiąue, dans la premiere
moitiś du siścle, est acceptś uniąuement dans 1'architecture.

Bien que modelee sur les motifs classiąues, la Nśo-Renaissance
n'est pas soumise aux rśgles du classicisme, et sa diversitś per-
met de resoudre les diffśrents problśmes que l !architecture du
XIX* siścle doit affronter et d‘adapter les ślements Nśa-Renais-
sance aux śclectiques canstructians architecturales: en voici la
seconde raison du succes de ce style. Enfin, notons que la Nśo-
Renaissance, rapprochśe par analogie de la Renaissance du XVI*
siścle, śpoque trśs estimśe a ce moment-lś, vśhicule les idśes et
les significations chśres aux architectes et aux promoteurs im-
mobiliers. Les theoriciens de 1'architecture les plus exigeants,
partisans du scientisme, en tiennent campte. Cependant, dans la
recherche d‘une idśologie, on recourt souvent aux analogies assez
alśatoires et on śvoque les mśmes arguments a 1‘appui des opi-
nions contraires. Par consśąuent, les reprśsentants de nambreux
courants politiques, sociaux, religieux et idśologiąues, souvent
nettement opposśs les uns aux autres, se rśferent a la Nśo-
Renaissance, tout camme on se rśferait au nśo-gothique.
loading ...