Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
VICAIRES ET COMTES D'AFRIQUE

(de Dioclétien a l'Invasion vandale)

INTRODUCTION

Dans le haut empire romain, les gouverneurs des provinces
relèvent directement, soit du sénat, soit de l'empereur, suivant
que la province est impériale ou sénatoriale. De plus, l'autorité
civile n'est pas séparée de l'autorité militaire : le praeses exerce
l'une et l'autre.

Au milieu du quatrième siècle, sur la fin du règne de Cons-
tantin, un ordre de choses nouveau a remplacé l'ancien. —
L'autorité civile esl répartie, sauf deux exceptions pour l'Asie et
l'Afrique proconsulaire qui relèvent directement de l'empereur,
entre quatre préfets du prétoire ; chaque préfecture est divisée
en diocèses ayant à leur tête un vicaire ; le diocèse, à son tour,
se subdivise en provinces. ■— Quant au pouvoir milifaire, il est
confié à deux magislri milUuma\ l'un commandant l'intanterie
(magisler peditum), l'autre préposé à la cavalerie (magisler
equilum), qui sont représentés dans les provinces, suivant l'im-
portance de celles-ci, tantôt par des comtes, tantôt par des

(1) On compte plus tard jusqu'à huit magistri militum. Mais je
n'ai pas à entrer ici clans ce détail. Je ne reliens que le principe.
 
Annotationen