Recueil des notices et mémoires de la Société Archéologique du Département de Constantine — Sér. 5,7=50.1916(1917)

Page: 139
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/recconstantine1916/0166
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LES LÉGENDES DU FERDJIOUA

Le Marabout de Sidi-Bennour

En pleine brousse, dans le désordre chaotique
d'une nature imposante et sauvage, dominant, à
200 mètres de hauteur, le lit profond de l'Oued-
Boukriza, ■— qui roule, en hiver, ses eaux boueuses
vers le sud, dans le grand collecteur de l'Oued-
Endja, — un peu après le 92e kilomètre de la grande
route de Constantine à Djidjelli, parmi les mille et
un lacets par lesquels cette route monte à l'assaut
du col Fedoulès, à quelques mètres à peine du che-
min départemental, sur la gauche, en venant de
Mila, se trouve le gourbi de Sidi-Bennour.

« Sidi-er-Riane-el-Kser », dit la carte d'Etat-
Major, — 640 mètres d'altitude — à 600 mètres au
nord-ouest du coin délicieux de verdure où le ser-
vice forestier a établi sa maison de garde d'Aïn-ech-
Ghouchen.

Il faut être prévenu pour s'apercevoir qu'il existe
là un abri, car c'est à peine si, de la route, on dis-
tingue le diss d'une toiture qui se confond avec les
loading ...