Institut Français d'Archéologie Orientale <al-Qāhira> [Editor]; Mission Archéologique Française <al-Qāhira> [Editor]
Recueil de travaux relatifs à la philologie et à l'archéologie égyptiennes et assyriennes: pour servir de bullletin à la Mission Française du Caire — 21.1899

Page: 102
DOI issue: DOI article: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/rectrav1899/0112
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
102

ZUR ËRKL^RUNG DÉR MENESTAFEL

Page ITI (ou IV?)
%

.....Amon-ta-mait, dont j'avais mis les effets là-dedans. Le roi de Kapouna m'envoya

dire : « Va-t'en de mon rivage! » Je lui envoyai dire.............................

Le revers du fragment contenant les lignes x+1 et suivantes de notre manuscrit
porte, tracées à l'encre noire le long de l'un des bords, les deux premières lignes d'un
rapport que, très probablement, l'auteur du voyage avait commencé à rédiger pour son
maître. La seule chose importante dans ce petit texte, dont je ne réussis pas à donner
une transcription sûre, est la mention du nom propre Nsi-su-pa-kalotà (ou -kaltà,

-kartà), ^ ;]^(^^^^^^.V;^D"^>1^N|^, ^ans ^a comPositi°n duquel paraît entrer le
nom d'une divinité asiatique.

il.>.■•/•.) -A

Je noterai, en terminant, deux fautes qui se sont glissées dans le texte au cours

de Tim

pression : Page i, 1. x+2, corriger ^ r-~-, en ^ >=^,-et page i, 1. x+Q.,
1 au lieu de ^ 1 (cf. p. n, 1. 55 et 59).

ZUR ERKLÀRUNG DER MENESTAFEL

VON

W. Max Mûller

Das Elfenbeintâfelchen, das de Morgan in dem Grab von Nagada fand, ist bisher
nur mit Rùcksicht auf den Konigsnamen vielfach besprochen worden. Es verdient
loading ...