Société Française d'Egyptologie [Editor]
Revue de l'Egypte ancienne — 3.1929-1931

Page: 4
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/revue_egypte_ancienne1929_1931/0012
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LES NOUVELLES FOUILLES

DE LA PYRAMIDE À DEGRÉS (1923-1928)

(■avec quatre planclies, l-l I )

PA R

M. C. M. FÏRTH.

Au pied de 3a Pyramide à degrés, le Service des Antiquités
du Gouvernement égyptien a découvert une série de construc-
tions (1) qui ouvrent un nouveau chapitre de THistoire de lar-
chitecture egvptienne. Nous avons cherché dans ce qui suit à
en exposer les traits principaux.

La Pyramide à degrés qui est, comme on le sait, le tombeau
ou peut-être le cénolaplie de Zoser Neter-khet, pharaon de 3a
11F dynastie, s’élève au centre de la nécropoîe memphile. Elle
est construite en blocs du calcaire de I endroit et avait autre-
fois un revêtement à degrés en calcaire hlanc de 3a montagne
du Mokattam, à î est de la vallée du Nil.

Autour de sa pyramide, 3e pharaon avait construit une grande enceinte de 5oo
mètres sur 3oo environ (voir p3. I). Gette enceinte est formée d’un grand massif, où
ont été utilisés les déchets provenant de la taiile des pierres au cours cle la construc-
tion de l’ensemhle. revêtu sur ses deux faces de parements de heau calcaire blanc
( fig. i). Elle avait environ j o mètres de hauteur et devait imiter en pierre 3es murs
de hrique crue d’une ville fortifiée de l’époque archaïque (pl. IX). A l’extérieur, elle
est protégée par une série de bastions carrés formant saillie sur 3e nu général, et
ne comporte qu’une seule entrée près de son angie sud-est. Ces bastions, comme
d’ailleurs tout le mur, sont ornés de panneaux verticaux imitant toujours l’aspect
des murs cle brique crue; certains d’entre eux encadrent des simulacres de portes

Publiées dans ies Annales du Service des Antiquilés, t. XXIV, XXV, XXVI. XXVII et XXVIII.
loading ...