Le rire: journal humoristique — 3.1896-1897 (Nr. 105-156)

Page: 2
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/rire1896_1897/0274
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
UNE FEMME PEU CONTRARIANTE

Sans penser à mal, je tournais le coin de la rue Laffitte et du
boulevard quand une jeune personne surmontée d'un noir corbeau
largement éployé sur un coussin de velours vert se jeta sur mon
plastron en s'écriant : » Ernest, mon cher Ernest ! »

Plutôt étonné, je m'informai du visage qu'ombrageait le noir cor-
beau largement éployé sur le coussin de velours vert. Je le décou-
vris fort adéquat à mon esthétique; la femme était élégante et
comme elle ne soulevait en moi la plus fugitive réminiscence :
« Ernestine, fis-je à mon tour, chère Ernestine ! »

Les protestations auxquelles je croyais avoir droit ne se manifes-
tèrent point; elle se contenta de déplorer que le fâcheux hasard
nous eût tenus si longtemps éloignés.

— En effet, affirmai-je avec aplomb, les jours passent comme des
express, il y aura sept années mardi que nous nous serons rencon-
trés pour la dernière fois.

— Mardi à trois heures de relevée, répondit-elle simplement.

Je commençais à lui soupçonner quelque fêlure rédhibitoire.
Pourtant, fort intrigué, je poursuivis la conversation :

— Continuâtes-vous à fréquenter chez les Pichepin?

— Je n'ai jamais cessé de les voir; nous parlâmes souvent de vous.
Vous m'étonnez, et la grosse Hortensia est-elle toujours avec

le grand Maigre ?

— Mais oui, ils sont mariés, père et mère de trois enfants.

Je me sentis le front moitir sous le cuir de mon chapeau mou :
lirais-je dans sa vie comme dans le Bottin de Paris ou bien si c'est
qu'elle a cassé son grand ressort? me demandai-je plus anxieux que
je n'oserais dire.

Je voulus fuir ; un omnibus passa complet !

En somme, me résignai-je, qu'est-ce que je risque? La créature
était vraiment jolie :

— Nous allons, si vous voulez bien, dîner au café Turc, comme
jadis ?

— A la même table I

— Et puis, si vous n'y voyez pas d'inconvénient, nous coucherons
ensemble à l'hôtel des Grandes Puissances comme autrefois?

— Dans la même chambre!

Les meilleures plaisanteries prennent fin.

Vous savez ou plutôt, vous ne savez pas, lui avouai-je le lende-
main matin, je me suis toujours appelé Jules et non point Ernest?

— Ce n'est d'aucune importance. Ai-je besoin de vous dire que j'ai
nom Julie depuis ma naissance?

— Quant aux Pichepin, ce sont des mythes.

— De sales mythes.

— 11 leur a donc été impossible de vous entretenir de moi?

— Impossible, effectivement, mais ils l'ont bien regretté.

— Pour ce qui est de la grosse Hortensia et du grand Maigre, je
n'en ai oneques entendu parler.

— Même en grec, c'est absolument comme moi.

— Cependant, vous m'avez donné de leur existence, des rensei-
gnements très précis.

— Vous paraissiez y tenir beaucoup.

— Vous n'ignorez pas qu'ensemble nous n'avions jamais dîné au
café Turc?

— Ni couché à l'hôtel des Grandes Puissances.

— Enfin, ma chère Julie, laissez-moi vous confesser, qu'hier, jo
vous ai vue pour la première fois.

— Mon cher Jules, enchantée d'avoir fait votre connaissance !
Et elle disparut, sur un sourire, dans l'anfractuosité de l'escalier.
Mes bottines n'étaient point boutonnées, mon pantalon gisait sur

le dos d'une chaise, je ne pus la suivre.

Mais je regretterai toute ma vie cette jeune femme, peut-être
fantasque, assurément pas contrariante.

Jean Prairial.

Werk/Gegenstand/Objekt

Titel

Titel/Objekt
- Franchement, madame, vous ne trouvez pas que c'est ridicule de s'attifer comme ça?
Weitere Titel/Paralleltitel
Serientitel
Le rire: journal humoristique
Sachbegriff/Objekttyp
Grafik

Inschrift/Wasserzeichen

Aufbewahrung/Standort

Aufbewahrungsort/Standort (GND)
Universitätsbibliothek Heidelberg
Inv. Nr./Signatur
G 3555 Folio RES

Objektbeschreibung

Maß-/Formatangaben

Auflage/Druckzustand

Werktitel/Werkverzeichnis

Herstellung/Entstehung

Künstler/Urheber/Hersteller (GND)
Fau, Fernand
Entstehungsdatum
um 1897
Entstehungsdatum (normiert)
1892 - 1902
Entstehungsort (GND)
Paris

Auftrag

Publikation

Fund/Ausgrabung

Provenienz

Restaurierung

Sammlung Eingang

Ausstellung

Bearbeitung/Umgestaltung

Thema/Bildinhalt

Thema/Bildinhalt (GND)
Karikatur
Satirische Zeitschrift
Fremdbild
Afrikanerin
Europäerin
Damenmode

Literaturangabe

Rechte am Objekt

Aufnahmen/Reproduktionen

Künstler/Urheber (GND)
Universitätsbibliothek Heidelberg
Reproduktionstyp
Digitales Bild
Rechtsstatus
CC BY-SA 4.0
Creditline
Le rire, 3.1896-1897, No. 126 (3 Avril 1897), S. 2 Universitätsbibliothek Heidelberg
loading ...