Le rire: journal humoristique — 3.1896-1897 (Nr. 105-156)

Page: 2
Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/rire1896_1897/0355
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LES RASEURS

— Je vous avouerai que j'ai eu une petite maîtresse, mais je ne lui-récitais jamais mes poésies.

— Ça devait être pour elle un bien grand repos. Dessin cI'Heidbrinck.

L'XYROGNERXE A PARXS

Vers la fin du XIX" siècle

Gaétan boit énormément. Avant ses repas, il fait de longues sta-
tions au bar. Chez lui, devant son couvert, à déjeuner comme à
diner, il y a plusieurs verres remplis aussitôt que vidés.

Il m'a fait, hier, participer à ses débauches. J'en ai encore mal
aux cheveux. •

Pour mon malheur, j'ai rencontré Gaétan à l'heure de l'apéritif,
et précisément devant un de ces établissements, nombreux sur le
boulevard, où il a l'habitude de se livrer à sa passion.

— Entrons, me dit-il, dès qu'il m'eut aperçu, c'est ma tournée.
Sans défiance, je le suivis.

Derrière un comptoir d'acajou, encombré d'énormes verres de
cristal bleu, des jeunes filles alertes s'empressaient à servir les
clients qui arrivaient en foule et se ruaient avec frénésie sur la
boisson.

— Qu'est-ce que tu prends? me demanda suivant l'usage cet ex-
cellent Gaétan.

—- La même chose que toi, répondis-je comme il sied.

— Deux Vichy-Célestin bien versés, cria mon ami, d'une voix
habituée au commandement.

En un clin d'œil son désir était exaucé.

— A ta santé, me dit Gaétan avec un spirituel à-propos.
Et il se mit à boire, les yeux mi-clos, la mine béate.

Autour de nous, les consommateurs affluaient. Les jeunes ser-
vantes avaient peine à exécuter les commandes :

— Une Appollinaris bien gazeuse; — Un quart Bussang; — Un©
demi-Évian ; — Un verre de Contrexéville sans faux-col.

Un monsieur élégant réclamait avec instance des pailles pour
humer son verre d'Orezza.

Quand nous eûmes dégusté nos Vichy-Célestin, Gaétan déclara
que son estomac était joyeux.

■ '— Maintenant, ajouta-t-il d'un ton péremptoire, nous allons prendre
un bon verre de Saint-Yorre pour le foie.

C'est ainsi que, successivement, nous prîmes d'autres consomma-
tions de luxe : pour le cœur, pour la sciatique, pour la calvitie et
pour l'appendicite.

Enfin,-je pus arracher Gaétan aux tentations du bar. Comme il
était plus de midi, il m'emmena déjeuner chez lui.

La table était prête. On ajouta un couvert à mon usage et, aussi,
ce que je constatai avec plaisir, plusieurs verres de capacités gra-
duées.
Objekt
Titel: Le rire: journal humoristique
Künstler/Urheber: Heidbrinck, Oswald  i
Inv.Nr./Signatur: G 3555 Folio RES
Aufbewahrungsort: Universitätsbibliothek Heidelberg  i
Schlagwort: Satirische Zeitschrift  i
Karikatur  i
Herstellungsort: Paris  i
Datierung: um 1897
Bildnachweis: Le rire, 3.1896-1897, No. 133 (22 Mai 1897), S. 2
Aufnahme/Reproduktion
Urheber: Universitätsbibliothek Heidelberg  i
HeidICON-Pool: UB Französische Karikaturen  i
Copyright: Universitätsbibliothek Heidelberg
Bild-ID HeidIcon: 359208
loading ...