Le rire: journal humoristique — 3.1896-1897 (Nr. 105-156)

Page: 2
Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/rire1896_1897/0391
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
SUPPLICE DE TANTALE

LES AFFAIRES

UNE DISTRACTION

Le directeur du Forban quotidien dit au jeune Vampouille ébloui :

— Le Forban vient de perdre un écrivain distingué doublé d'un
homme du monde, dans la personne de son rédacteur mondain ;
j'apprends à l'instant que votre pauvre camarade Bonzan a été pré-
maturément enlevé à notre affection et aux lettres françaises par
une vieille marchande à la toilette. Nous avons songé à vous, jeune
Vampouille, pour remplacer Bonzan. Voici dix-huit mois que vous
rédigez les Faits-Divers en ce journal; il est temps de vous donner
de l'avancement sur place.

— Quand on avance, on ne reste pas surplace, risqua timidement
le jeune Vampouille.

— C'est une façon de parler naturelle, que l'usage a reconnue.
Donc, à partir de demain vous êtes rédacteur mondain ; il faudra
soigner votre mise et voire style; vous aurez à paraître dans les
grands mariages, dans les enterrements; ne sortez pas votre carnet
afin de prendre des notes, ça ne se fait plus qu'au théâtre; on vous
prendrait pour Alphonse Daudet; ne tutoyez pas les personnes que
vous ne connaissez pas; s'il arrive que vous soyez invité dans une
soirée (ce qui se présentera rarement), ne mangez pas trop au buf-
fet; observez là plus grande retenue dans vos manières; et,, qui
sait? vous ferez peut-être, vous aussi, un grand mariage, jeune
Vampouille?

— Je l'espère, monsieur le directeur.

— Vous commencerez ce soir même, par la soirée de Mme la du-
chesse du Lambel des Besants. Vous aurez les détails à minuit.

Donc, à minuit, le jeune Vampouille s'assied devant du papier
blanc; il n'a plus la tenue délabrée du reporter chargé de pister
l'assassinat de la veille ou le chien écrasé; il écrit en bottes vernies,
comme M. de Buffon lui-même. Voici son début :

mondanités

« Hier, dans l'aristocratique hôtel du Lambel des Besants, bril-
lante soirée, à l'occasion des fiançailles de MUe des Besants avec le
vicomte de Peyraud.

« L'élite du Tout-Paris assistait à cette fête. Remarqué ça et là ;

Son Excellence le ministre de l'Extérieur, avec son chef de cabinet,
M. Lehavleur; M. Cambremole, le banquier bien connu, et sa femme ;
M. Léno, directeur du Forban; M. Lartine, directeur des Magasins-
Désunis; comte et comtesse de Briague-Naryes; M. de Lacoste-
vieille, administrateur du Crédit Fictif ; le comte de San-Komsafoët,
député du Morbihan; l'ambassadeur de Macédoine; M. Alatyre, le
richissime industriel. »

lciv Vampouille s'arrêta un instant pour rêver et s'endormit; ré-
veillè'en sursaut cinq minutes après, il reprit sa tâche, et, emporté
par l'habitude, il termina :

« Tout ce joli monde a été envoyé au Dépôt. » Bill-Sharp.

un demi et une fine champagne

Dessin de C. Huard.
Objekt
Titel: Le rire: journal humoristique
Künstler/Urheber: Roubille, Auguste Jean Baptiste  i
Huard, Charles  i
Inv.Nr./Signatur: G 3555 Folio RES
Aufbewahrungsort: Universitätsbibliothek Heidelberg  i
Schlagwort: Satirische Zeitschrift  i
Karikatur  i
Herstellungsort: Paris  i
Datierung: um 1897
Bildnachweis: Le rire, 3.1896-1897, No. 136 (12 Juin 1897), S. 2
Aufnahme/Reproduktion
Urheber: Universitätsbibliothek Heidelberg  i
HeidICON-Pool: UB Französische Karikaturen  i
Copyright: Universitätsbibliothek Heidelberg
Bild-ID HeidIcon: 359244
loading ...