Sadurska, Anna; Muzeum Narodowe w Warszawie [Editor]; Kumaniecki, Kazimierz F. [Oth.]
Inscriptions latines & monuments funéraires romains au Musée National de Varsovie — Varsovie, 1953

Page: 6
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/sadurska1953/0012
License: Creative Commons - Attribution - ShareAlike Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
6

ANNA SADURSKA

Trois autels, deux urnes et une inscription ont été apportés
en 1948 d’une propriété de Lubniewica près de la ville Lubusza,
district Sulqcin (1, 2, 5, 8, 9, 49).
Une inscription a été offerte au Musée National par le prince
Emanuel Buihak, collectionneur d’antiquités, qui a passé de longues
années à Rome.3 Cette inscription est entrée au Musée National
en 1938 (15).
Une urne cinéraire a été confiée en dépôt par l’Institut d’Ar-
chéologie Classique de l’Université de Varsovie (6).
Les monuments ont donc fait un long voyage avant d’arriver
au Musée National de Varsovie et malheureusement ils y sont arri-
vés sans les actes concernant leur provenance. Il est donc impossible
d’établir avec la certitude la provenance des inscriptions. Seules
peuvent être localisées celles qui ont été déjà publiées dans le C. I. L.
ou dans des autres publications philologiques et archéologiques (1,6,
8, 10, 15, 26, 41, 44, 52, 53). On arrive quelquefois à établir une pro-
venance probable à la base du relief ou du texte.
Pour cette raison nous avons classé les inscriptions selon leur
caractère au lieu de les ranger comme d’habitude d’après leur pro-
venance.
Pour terminer je tiens à remercier tous ceux qui ont bien
voulu me faciliter le travail.
Je remercie ici tout spécialement M. K. Michalowski d’avoir
bien voulu me guider dans mon travail et me donner ses conseils
précieux. Il m’est agréable de remercier Mme M. L. Bernhard qui
m’a bienveillement facilité l’accès à tous les monuments, M. A. Kro-
kiewicz qui m’a donné des indications précieuses concernant la
langue des inscriptions, M. K. Kumaniecki et M. R. Taubenschlag qui
m’ont aidé à déchiffrer l’inscription difficile d’Heliodore, M.l’abbé
Kwiecinski qui a bien voulu m’aider et me prêter une documentation
pour les inscriptions chrétiennes, enfin M. W. Hartke de Rostock
pour les informations concernant la provenance et les publications
de la collection de Braniewo, faisant partie de notre collection.
Je remercie également M. H. Romanowski et Mme B. Tanska
pour l’exécution des photographies.

3 Les informations qu’ont voulu me donner personellement Mme Janina
Buihak et Mme Maria Bernhard conservateur du Departement des Antiquités
au Musée National de Varsovie.
loading ...