Voltaire; Thurneysen, Johann Jakob [Oth.]; Haas, Wilhelm [Oth.]
Oeuvres Complètes De Voltaire (Tome Cinquieme = Theatre, Tome V): Theatre — A Basle: De l'Imprimerie de Jean-Jaques Tourneisen. Avec des caractères de G. Haas, 1784 [VD18 90793285]

Page: 235
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/voltaire1784bd5/0247
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
ACTE PREMIER. 235
H E R M O D A Ns
Tu fus donc grand en Perse?
S o z A m E.
11 est vrai.
H E R M O D A N.
Ton silence-
M’a privé trop long-temps de cette confidence.
Je ne hais point les grands; j’en ai vu quelquefois
Qu’un désir curieux attira dans nos bois:
J’aimai de ces Persans les mœurs nobles et fières.
Je sais que les humains sont nés égaux et frères.
Mais je n’ignore pas que l’on doit respecter
Ceux qu’en exemple au peuple un roi veut présenter;
Et la simplicité de notre république
N’est point une leçon pour l’Etat monarchique.
Craignais-tu qu’un ami te fût moins attaché”?
Crois - moi, tu t’abusais.
s 0 z A M E.
Si je t’ai tant caché
Mes honneurs, mes chagrins, ma ch-ute, ma misère,
La source de mes maux, pardonne au cœur d’un père,
J’ai tout perdu; ma fille est ici sans appui;
Et j'ai craint que le crime, et la honte d’autrui
Ne réjaillit sur elle et ne flétrît sa gloire.
Apprends d’elle et de moi la malheureuse histoire.
H E R M O D A N. (jls s’ajjeyent tous deux,')
Sèche tes pleurs, et parle.
S O Z A M E.
Apprends que sous CyruS.
Je portais la terreur aux peuples éperdus.
loading ...