Voltaire; Thurneysen, Johann Jakob [Oth.]; Haas, Wilhelm [Oth.]
Oeuvres Complètes De Voltaire (Tome Sixieme = Theatre, Tome VI): Theatre — A Basle: De l'Imprimerie de Jean-Jaques Tourneisen. Avec des caractères de G. Haas, 1784 [VD18 90793293]

Page: 346
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/voltaire1784bd6/0358
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
De Lhéureux Agathocle a reconnu les lois ;
Agathocle est compté parmi les plus grands rois.
Le hasard , le destin, le mérite peut-être,
Dispose des Etats, fait l’esclave et le maître.
Nul homme au rang des rois n’est jamais parvenu
Sans un talent sublime et sans quelque vertu.
Soyons justes , ami: j’aimai ma république;
Mais j’ai su me plier au pouvoir monarchique»
Né sujet comme nous , dans la foule jeté ,
Agathocle a vaincu la dure adversité.
L’adresse , le courage , et surtout la fortune ,
L’ont porté dans ce rang dont l’éclat l’importune.
Elevé par degrés au timon de l’Etat ,
Il était déjà roi lorsque j’étais soldat.
De ces coups du destin je sais que l’on murmure :
Les grands succès d'autrui sont pour nous une injure.
Mais si le même prix nous était présenté ,
Ne dissimulons point : serait - il rejeté ?
Y D A S A N.
Il l’eût été par moi. J’aime mieux, cher Egeste,
Ma tristç pauvreté que sa grandeur funeste.
N’excuse plus ton maître , et laide à jna douleur
La consolation de haïr son bonheur.
Quoi donc! je l’aurai vu citoyen mercenaire,
Du travail de ses mains nourrissant sa misère ;
Et la guerre civile aura, dans ses horreurs,
Mis ce sils de la terre au saîte des grandeurs !
Il règne à Syracuse ! Et moi, pour mon partage,
Banni de mon pays, et soldat à Carthage ,
Blanchi dans les dangers, courbé sous le harnois,
Obscurément chargé d’inutiles exploits ,
loading ...