Voltaire; Thurneysen, Johann Jakob [Oth.]; Haas, Wilhelm [Oth.]
Oeuvres Complètes De Voltaire (Tome Septieme = Theatre, Tome VII): Theatre — A Basle: De l'Imprimerie de Jean-Jaques Tourneisen. Avec des caractères de G. Haas, 1784 [VD18 90793307]

Page: 14
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/voltaire1784bd7/0026
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
14 L’INDISCRET,
D A M I S.
C’est l’amour même,
Ma foi, qui l’a dicté. Tu verras comme on m’aime.
‘"'•La main qui me l’écrit le rend d’un prix... vois-tu...
Mais d’un prix... eh! morbleu, je crois l’avoir perdu.
Je n® le trouve point... Holà, la Fleur, la Brie!
S C E N E I F.
DA MIS, TR A SI MON, plusieurs laquais.
UN LAQUAIS.
DV'I ONSEIGNEUR?
D A M I S.
Remontez vite à la galerie ;
Retournez chez tous ceux que j’ai vus ce matin:
Allez chez ce vieux duc... ha! je le trouve enfin;
Ces marauds Font mis là par pure étourderie.
( à fes gens. )
.Caillez - nous. Commandeur, écoute, je te prie.
S C E N E 7.
DAMIS, TRASIMON, CLITANDRE, PASOU1N.
CLITANDRE à Pafquin tenant un billet à lu main.
Oui, tout le long du jour demeure en ce jardin,
Observe tout, vois tout, redis-moi tout, Pasquin,
Rends-moi compte, en un mot, de tous les pas d’Hortense.
Ah ! je saurai...
loading ...