Voltaire; Thurneysen, Johann Jakob [Oth.]; Haas, Wilhelm [Oth.]
Oeuvres Complètes De Voltaire (Tome Septieme = Theatre, Tome VII): Theatre — A Basle: De l'Imprimerie de Jean-Jaques Tourneisen. Avec des caractères de G. Haas, 1784 [VD18 90793307]

Page: 385
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/voltaire1784bd7/0397
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
ACTE PREMIER. 385
Il faut que le vilain qui tous nous inquiète
En revenant demain trouve la noce faite.
Mme D U R U.
Mais. . .
LE MARQUIS.
Les mais à présent deviennent superssus.
Résolvez - vous, Madame, ou nous sommes perdus.
Mme D U R U.
Le péril est pressant, et je suis bonne mère ;
Mais ... à qui pourrons-■''nous recourir?
MARTHE.
Au notaire .
A la noce, à l’hymen. Je prends sur moi le soin
D’amener à l’instant le notaire du coin ,
D'ordonner le souper, de mander la musique :
S’il est quelqu’autre usage admis dans la pratique ,
Je ne m’en mêle pas.
D A M I S.
Elle a grande raison ,
Et je veux que demain maître Isaac Gripon
Trouve en venant ici peu de choses à saire.
E R I S E.
J’admire vos conseils et celui de mon srère.
Mme D U R U.
C’est votre avis à tous ?
DA MIS, ERISE, LE MARQUIS, enfemble.
Oui, ma mère.
Mme D U R U.
Fort bien.
Je puis vous asfurer que c’çst aussr le mien.
Fin du premier acte.
Théâtre. Tom. VII. B b
loading ...