Voltaire ; Thurneysen, Johann Jakob [Oth.]; Haas, Wilhelm [Oth.]
Oeuvres Complètes De Voltaire (Tome Dixieme): La Henriade: Poeme — A Basle: De l'Imprimerie de Jean-Jaques Tourneisen. Avec des caractères de G. Haas, 1785 [VD18 90793692]

Page: 37
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/voltaire1785bd10/0045
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
IDEE


sujet de la Henriade est le siége de Paris ,
commencé par Henri de Valois et Henri le Grand,
achevé par ce dernier seul.
Le lien de la scène ne s’étend pas plus loin que
de Paris à Ivry , où se donna cette fameuse
bataille qui décida du sort de la France et de la
maison royale.
Le poëme est fondé sur une histoire connue ,
dont on a conservé la vérité dans les événemens
principaux. Les autres moins respectables ont été
ou retranchés, ou arrangés suivant la vraisemblance
qu’exige un poëme. On a tâché d’éviter en cela le
défaut de Lucain,qui ne fit qu’une gazette ampoulée ;
et on a pour garant ces vers de JM. Dejpréaux, déjà
cités.
On n’a fait même que ce qui se pratique dans
toutes les tragédies, où les événemens sont pliés
aux règles du théâtre.
Au reste , ce poëme n’est pas plus histonque
qu’aucun autre. Le Camouens, qui est le Virgile des
Portugais, a célébré un événement dont il avait e£é
témoin lui-même. Le Tajje a chanté une croisade
connue de tout le monde , et n’en a omis ni l’ermite
Vierre ni les procédions. Virgile n’a construit la fable
de son Enéide que des fables reçues de son temps ,
et qui passaient pour l’histoire véritable de la
descente de Ence en Italie.
C ;
loading ...