Voltaire; Thurneysen, Johann Jakob [Oth.]; Haas, Wilhelm [Oth.]
Oeuvres Complètes De Voltaire (Tome Seizieme = Essai Sur Les Moeurs Et L'Esprit Des Nations, Tome I): Essai Sur Les Moeurs Et L'Esprit Des Nations — A Basle: De l'Imprimerie de Jean-Jaques Tourneisen, Avec des caractères de G. Haas, 1785 [VD18 90794079]

Page: 72
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/voltaire1785bd16/0082
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
72 DE BRAM, ABRAM, ABRAHAM.
tons au royaume d’Egypte ; et cette antiquité devait
être très-moderne en comparaison de celle des
Chaldéens et des Syriens.
Qu’il soit permis d’observer un trait de l’histoire
d’Abraham. Il est représenté au sortir de l’Egypte
comme un pasteur Nomade, errant entre le mont
Carmel et le lac Asphaltide ; c’est le désert le plus
aride de l’Arabie pétrée , tout le territoire y est
bitumineux ; l’eau y est très-rare : le peu qu’on y
en trouve est moins potable que celle de la mer.
Il y voiture les tentes avec trois cents dix-huit
serviteurs , et Ion neveu Lot est établi dans la ville
ou bourg de Sodome. Un roi de Babylone , un roi
de Perle , un roi de Pont , et un roi de plusieurs
autres nations , le liguent ensemble pour faire la
guerre à Sodome et à quatre bourgades voismes.
Ils prennent ces bourgs et Sodome ; Lot est leur
prisonnier. Il n’estpas aisé de comprendre comment
quatre grands rois si puissans se liguèrent pour
venir ainsi attaquer une horde d’Arabes dans un
coin de terre si sauvage ; ni comment Abraham désit
de si puissans monarques avec trois cents valets de
campagne ; ni comment il les poursuivit jusques
par de-là Damas. Quelques traducteurs ont mis
Dan. pour Damas ; mais Dan n’existait pas du temps
de Mo'ije , encore moins du temps à'Abraham. Il y a ,
de l’extrémité du lac Asphaltide où Sodome était
située, jusqu’à Damas, plus de trois cents milles de
route. Tout cela est au-deiïus de nos conceptions.
Tout est miraculeux dans l’histoire des Hébreux.
Nous l’avons déjà dit, et nous redisons encore que
nous croyons ces prodiges et tous les autres sans
aucun examen.
loading ...