Voltaire; Thurneysen, Johann Jakob [Oth.]; Haas, Wilhelm [Oth.]
Oeuvres Complètes De Voltaire (Tome Seizieme = Essai Sur Les Moeurs Et L'Esprit Des Nations, Tome I): Essai Sur Les Moeurs Et L'Esprit Des Nations — A Basle: De l'Imprimerie de Jean-Jaques Tourneisen, Avec des caractères de G. Haas, 1785 [VD18 90794079]

Page: 343
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/voltaire1785bd16/0353
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
CHRISTIANISME PEU PERSECUTE. 343
quelques personnes condamnées comme athées ,
et comme imitant les mœurs des Juifs. 11 paraît que
cette vexation sur laquelle on a d’ailleurs si peu de
lumières , ne fut ni longue , ni générale. On ne sait
précisément, ni pourquoi il y eut quelques chrétiens
bannis, ni pourquoi ils furent rappelés. Comment
croire Tertullien, qui sur la foi d’Hégéfîppe rapporte
sérieusement que Domitien interrogea les petits-fils
de l’apôtre Sc Jade, de la race de David , dont il
redoutait les droits au trône de Judée , et que les
voyant pauvres et misérables , il cessa la persécu-
tion ? S’il eût été possible qu’un empereur romain
craignît des prétendus descendans de David, quand
Jérusalem était détruite , fa politique n’en eût donc
voulu qu’aux Juifs , et non aux chrétiens. Mais
comment imaginer que le maître de la terre connue
ait eu des inquiétudes sur les droits de deux petits-
fils de S( Jade au royaume de la Palestine , et les
ait interrogés? voilà malheureusement comme l’his-
toire a été écrite par tant d’hommes plus pieux
qu’éclairés. (*)
Nerva, Vefpasen, Tite, Trajan, Adrien, les Antonins
ne furent point persécuteurs. Trajan , qui avait
renouvelé les défenses portées par la loi des douze
tables contre les associations particulières , écrit à
Pline : Il ne faut faire aucune recherche contre les chrétiens.
Ces mots essentiels , il ne faut faire aucune recherche ,
prouvent qu’ils purent se cacher, se maintenir avec
prudence , quoique souvent l’envie des prêtres et la
haine des Juifs les traînât aux tribunaux et aux
supplices. Le peuple les haïssait, et sur-tout le peuple
(*-) Voye? le Dictionnaire philosovhique 3 article DIOCLETIEN.
loading ...