Voltaire; Thurneysen, Johann Jakob [Oth.]; Haas, Wilhelm [Oth.]
Oeuvres Complètes De Voltaire (Tome Dix-Septieme = Essai Sur Les Moeurs Et L'Esprit Des Nations, Tome II): Essai Sur Les Moeurs Et L'Esprit Des Nations — A Basle: De l'Imprimerie de Jean-Jaques Tourneisen, Avec des caractères de G. Haas, 1785 [VD18 90794087]

Page: 203
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/voltaire1785bd17/0213
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
CONTRE LES ALBIGEOIS. 203
et ceux-ci n’épargnaient point les prêtres. Tout pri- 122g.
sonnier fut mis à mort pendant deux années , toute
place rendue fut réduite en cendres.
Enfin la régente Blanche qui avait d’autres enne-
mis , et le jeune Raimond las des massacres , et
épuisé de pertes , firent la paix à Paris. Un cardinal
de A Ange fut l’arbitre de cette paix, et voici les lois
qu’il donna , et qui furent exécutées.
Le comte de Toulouse devait payer dix mille
marcs ou marques aux églises de Languedoc , entre
les mains d’un receveur dudit cardinal ; deux mille
aux moines de Citeaux immensément riches , cinq
cents aux moines de Clervaux, plus riches encore,
et quinze cents à d’autres abbayes. Il devait aller cruelle paix
faire pendant cinq ans la guerre aux Sarrazins etfaite avec le
-*■ comte de
aux Turcs, qui assurément n’avaient pas fait la Touiouse.
guerre à Raimond. Il abandonnait aü roi , sans nulle
récompense , tous ses Etats en-deçà du Rhône ; car
ce qu’il poisédait en-delà était terre de l’Empire. Il
ligna son dépouillement, moyennant quoi il fut
reconnu par le cardinal S[ Ange et par un légat,
non-seulement pour être bon catholique , mais pour
l’avoir toujours été. On le conduisit, seulement pour
la forme, en chemise et nus pieds, devant l’autel
de l’église de Notre-Dame de Paris. Là il demanda
pardon à la Vierge ; apparemment qu’au fond de
son cœur il demandait pardon d’avoir signé un si
infâme traité.
Rome ne s’oublia pas dans le partage des dépouil- Lecomtat
les. Raimond le jeune , pour obtenir le pardon de ses d’Avisnon
, • , , . 1 x . demeuré aux
péchés, céda aux papes a perpétuité le comtatpap€S.
Venaissin qui est en-delà du Rhône. Cette cession
loading ...