Voltaire; Thurneysen, Johann Jakob [Oth.]; Haas, Wilhelm [Oth.]
Oeuvres Complètes De Voltaire (Tome Dix-Septieme = Essai Sur Les Moeurs Et L'Esprit Des Nations, Tome II): Essai Sur Les Moeurs Et L'Esprit Des Nations — A Basle: De l'Imprimerie de Jean-Jaques Tourneisen, Avec des caractères de G. Haas, 1785 [VD18 90794087]

Page: 361
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/voltaire1785bd17/0371
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
SOUS CHARLES VII. 361
n’avait pas à la vérité ce courage brillant, cet esprit
prompt et actif, et ce caractère héroïque de Henri IV,
mais obligé comme lui de ménager souventses amis
et ses ennemis , de donner de petits combats , de
surprendre des villes et d'en acheter , il entra dans
Paris comme y entra depuis Henri IV, par intrigue
et par force. Tous deux ont été déclarés incapables
de posséder la couronne , et tous deux ont pardonné.
Us avaient encore une faiblesse commune , celle de
se livrer trop à l’amour; car l’amour inssue presque
toujours sur les affaires d’Etat , chez les princes
chrétiens , ce qui n’arrive point dans le reste du
monde.
Charles ne fit son entrée dans Paris qu’en 1437. Entrée de
Ces bourgeois qui s’étaient signalés par tant de Charles en
massacres, allèrent au-devant de lui avec toutes les u paries
démonstrations d’affection et de joie qui étaient en sept péchés
usage chez ce peuple gressier. Sept silles représen-m0ltel£’
tant les sept péchés qu’on nomme mortels , et sept
autres figurant les vertus théologales et cardinales,
avec des écriteaux, le reçurent vers la porte S1 Denis.
Il s’arrêtait quelques minutes dans les carrefours à
voir les mystères de la religion , que des bateleurs
jouaient sur des tréteaux. Les habitans de cette
capitqle étaient alors aussi pauvres que rustiques ;
les provinces l’étaient davantage. Il fallut plus de
vingt ans pour réformer l’Etat. Ce ne fut que vers
l’an 1450 que les Anglais furent entièrement chassés
de la France. Ils ne gardèrent que Calais et Guines,
et perdirent pour jamais tous ces vastes domaines
que les trois victoires de Créci , de Poitiers et
d’Azincourt ne purent leur conierver. Les divisions
loading ...