Voltaire; Thurneysen, Johann Jakob [Oth.]; Haas, Wilhelm [Oth.]
Oeuvres Complètes De Voltaire (Tome Dix-Septieme = Essai Sur Les Moeurs Et L'Esprit Des Nations, Tome II): Essai Sur Les Moeurs Et L'Esprit Des Nations — A Basle: De l'Imprimerie de Jean-Jaques Tourneisen, Avec des caractères de G. Haas, 1785 [VD18 90794087]

Page: 383
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/voltaire1785bd17/0393
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
AUX XIIIe ET XIVe SIECLES. 383

de Philippe III d’adultère, et le roi envoie consülter
une béguine pour savoir si sa femme est innocente ou
coupable. Les enfans de PhPippe le bel font entr’eux
une association par écrit, et se promettent un secours
mutuel contre ceux qui voudront les faire périr par
la magie. On brûle par arrêt du parlement une
sorcière qui a fabriqué avec le diable un acte en
faveur de Robert d’Artois. La maladie de Charles FI est
attribuée à un sortilége , et on fait venir un magicien
pour le guérir. La princesse de Glocefter en Angleterre
est condamnée à faire amende honorable devant
l’église de Sc Paul, ainsi qu’on l’a déjà remarqué ; et
une baronne du royaume , sa prétendue complice, est
brûlée vive comme sorcière.
Si ces horreurs enfantées par la crédulité tom-
baient sur les premières personnes des royaumes de
l’Europe, on voit assez à quoi étaient exposés les
limples citoyens. C’était encore là le moindre des
malheurs.
L’Allemagne , la France, l’Espagne, tout ce qui Barbarie
n’était pas en Italie grande ville commerçante étaitetmis£re<
absolument sans police. Les bourgades murées de
la Germanie et de la France furent saccagées dans
les guerres civiles. L’empire grec fut inondé par les
Turcs. L’Espagne était encore partagée entre les
chrétiens et les mahométans arabes ; et chaque
parti était déchiré souvent par des guerres intestines.
Enfin du temps de Philippe de Valois, d’Edouard III,
de Louis de Bavière, de Clément VI, une peste géné-
rale enlève ce qui avait échappé au glaive et à la
mi 1ère.
Immédiatement avant ces temps du quatorzième
loading ...