Voltaire; Thurneysen, Johann Jakob [Oth.]; Haas, Wilhelm [Oth.]
Oeuvres Complètes De Voltaire (Tome Dix-Huitieme = Essai Sur Les Moeurs Et L'Esprit Des Nations, Tome III): Essai Sur Les Moeurs Et L'Esprit Des Nations — A Basle: De l'Imprimerie de Jean-Jaques Tourneisen, Avec des caractères de G. Haas, 1785 [VD18 90794095]

Page: 39
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/voltaire1785bd18/0049
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
ET DE MARGUERITE D’ANJOU. 39
Marguerite victorieuse marche vers Londres pour
délivrer le roi son époux. Le comte de Warwick,
l’ame du parti d’TorcÆ, avait encore une armée dans
laquelle il traînait Henri son roi et son captif à sa
suite. La reine et Warwick se rencontrèrent près de
S1 Alban , lieu fameux par plus d’un combat. La
reine eut encore le bonheur de vaincre : elle goûta le 1461.
plaisir de voir fuir devant elle ce Warwick si redou-
table , et de rendre à son mari sur le champ de bataille
sa liberté et son autorité. Jamais femme n’avait eu
plus de succès et plus de gloire ; mais le triomphe
fut court. Il fallait avoir pour soi la ville de Londres :
Warwick avait su la mettre dans son parti. La reine
ne put y être reçue , ni la forcer avec une faible
armée. Le comte de la Marche , fils aîné du duc
d'Torck , était dans la ville et respirait la vengeance.
Le seul fruit des victoires de la reine fut de pouvoir
se retirer en sureté. Elle alla dans le nord d’Angle-
terre fortifier son parti, que le nom et la présence
du roi rendaient encore plus considérable.
Cependant Warwick , maître dans Londres, 1461.
assembla le peuple dans une campagne aux portes Henri ri
de la ville , et lui montrant le fils du duc d' Torck : caPtlfetde'
. . trône.
Lequel voulez-vous pour votre roi , dit-il , ou ce jeune
prince ou Henri de Lancaflre ? Le peuple répondit
Torck. Les cris de la multitude tinrent lieu d’une
délibération du parlement. Il n’y en avait point de
convoqué pour lors. Warwick assembla quelques
seigneurs et quelques évêques. Us jugèrent que
Henri VI de Lancaflre avait enfreint la loi du parle-
ment, parce que sa femme avait combattu pour lui.
Le jeune Torck fut donc reconnu roi dans Londres
C 4
loading ...