Voltaire; Thurneysen, Johann Jakob [Oth.]; Haas, Wilhelm [Oth.]
Oeuvres Complètes De Voltaire (Tome Dix-Huitieme = Essai Sur Les Moeurs Et L'Esprit Des Nations, Tome III): Essai Sur Les Moeurs Et L'Esprit Des Nations — A Basle: De l'Imprimerie de Jean-Jaques Tourneisen, Avec des caractères de G. Haas, 1785 [VD18 90794095]

Page: 127
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/voltaire1785bd18/0137
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
DE CH ARLES - QUINT.

1 2 7

l’Italie, l’Allemagne et l’Espagne sur la France;
et s’il y avait eu des peuples plus occidentaux ,
l’Espagne et la France auraient eu de nouveaux
ennemis.
L’Europe ne sentit point de plus violentes secousses
depuis la chute de l’empire romain , et nul empe-
reur depuis Charlemagne n’eut tant d’éclat que Charlcs-
Quint. L’un a le premier rang dans la mémoire des
hommes comme conquérant et fondateur; l’autre,
avec autant de puissance , a un personnage bien plus
difficile à soutenir. Charlemagne , avec les nombreuses
armées aguerries par PepineA. Charles Martel , subjugua
aisément des Lombards amollis , et triompha des
Saxons sauvages. Charles-Quint a toujours à craindre
la France , l’Empire des Turcs et la moitié de
l’Allemagne.
L’Angleterre , qui était séparée du relie du monde
au huitième siècle, est dans le seizième un puilsant
royaume qu’il faut toujours ménager. Mais ce qui
rend la situation de Charles - Quint très-supérieure à
celle de Charlemagne, c’est qu’ayant à peu près en
Europe la même étendue de pays sous ses lois, ce
pays est plus peuplé , beaucoup plus ssorilsant, plein
de grands hommes en tout genre. On ne comptait
pas une grande ville commerçante dans les premiers
temps du renouvellement de l’Empire. Aucun nom ,
excepté celui du maître, ne fut consacréà la posté-
rité. La seule province de Flandre au seizième siècle
vaut mieux que tout l’Empire au neuvième. L’Italie,
au temps de Paul III , est à l’Italie du temps d’Adrien I
et de Léon III ce qu’est la nouvelle architecture à
la gothique. Je ne parle pas ici des beaux arts, qui
loading ...