Voltaire; Thurneysen, Johann Jakob [Oth.]; Haas, Wilhelm [Oth.]
Oeuvres Complètes De Voltaire (Tome Dix-Huitieme = Essai Sur Les Moeurs Et L'Esprit Des Nations, Tome III): Essai Sur Les Moeurs Et L'Esprit Des Nations — A Basle: De l'Imprimerie de Jean-Jaques Tourneisen, Avec des caractères de G. Haas, 1785 [VD18 90794095]

Page: 203
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/voltaire1785bd18/0213
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LE JOUG DU PAPE. 203
Muni des approbations qui ne lui avaient pas
coûté cher, pressé par sa maîtresse, lassé des subter-
fuges du pape, soutenu de son clergé , autorisé par
les universités et maître de son parlement, encou-
ragé encore par François I, Henri fait casser son 1 5 3 3*
mariage par une sentence de Crammer, archevêque
de C antorbéri. La reine ayant soutenu ses droits
avec fermeté, mais avec modestie, et ayant décliné
cette jurisdiction sans donner des armes contr’elle
par des plaintes trop amères, retirée à la campagne,
lailsa son lit et son trône à sa rivale. Cette maîtrelse ,
déjà grosse de deux mois quand elle fut déclarée
femme et reine, lit son entrée dans Londres avec
une pompe autant au-dessus de la magnificence ordi-
naire , que sa fortune palsée était au-dessous de sa
dignité présente.
Le pape Clément VII ne put alors se dispenser Pape excom-
,, . , , 7 munie Henri,
d accorder a Charles - Quint outrage, et aux prero-et perd rA11>
gatives du S1 Siège, une bulle contre Henri VIII. gieterre.
Mais le pape par cette bulle perdit le royaume 1534.
d’Angleterre. Henri prcsqu’au même temps se fait
déclarer par son clergé chef suprême de l’Eglise
anglaise. Son parlement lui confirme ce titre, et
abolit toute l’autorité du pape, ses annates, son
denier de S( Pierre, les provisions des bénéfices. Les
peuples prêtèrent avec alégresse un nouveau serment
au roi, qu’on appela le ferment de fuprématie. Tout
le crédit du pape , si puissant pendant tant de liècles,
tomba en un instant sans contradiction, malgré le
désespoir des ordres religieux.
Ceux qui prétendaient que dans un grand royaume
cM ne pouvait rompre avec le pape sans danger
loading ...