Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: xxi
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0026
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
PRÉPAGE. xxi

de recourir à une combinaison de signes, pour parvenir à rendre
cette articulation, et qu'en tout cas ce ne serait pas z qu'il
faudrait transcrire, mais Iz. Et puis on comprend très bien que
les Grecs, en zézayant, aient prononcé le u) sza et la djiandjia
tza; c'est justement ce que j'ai soutenu, à savoir : que, selon
qu'ils appuyaient davantage sur le /, ils avaient Tanis; que si,
au contraire, c'était sur le z, ils avaient Sebennytos, qu'ils écri-
vent ÇeSévvvToç.

Cette observation est encore confirmée par les transcriptions
arabes. On ne peut nier que, dans le cas où les Egyptiens avaient
un g doux ou un g dur, les Arabes ne possédassent dans leur
alphabet au moins un signe pour représenter l'une des deux
articulations. Or toutes les fois, ou à peu près toutes, que les
Coptes ont voulu rendre dans leur langue le s arabe, ils se sont
servis delà lettre ou <s. j'en ai cité des exemples dans la Lettre
à M. Màspero : j'en citerai encore quelques-uns que j'ai trouvés
récemment dans les Mittheilungen de la collection de l'archiduc
Rainer. Les Coptes ont-ils voulu rendre dans leur langue le
mot arabe **=U, ils ont écrit avec le double article copte et arabe
TusoYnne; le mot W, somma, ils ont mis Teyxxe-OYMe,
le £ n'étant pas renduDe même pour le mot iUUaLl, ils ont
écrit TueoYMxe'21. Voilà des exemples qui prouvent bien, ce
me semble, que dans un dialecte se rapprochant fort du thé-
bain, à savoir, celui de ces papyrus, ou, tout au moins, dans le
dialecte du Fayoum, le g se prononçait dj ou g dur. Voici main-
tenant des exemples pour la lettre x. Le mot arabe -jU. est
transcrit ûcenip(3), et le mot àssjU-l est transcrit xxxepix^. Je
peux encore ajouter aux premiers exemples le mot ^iyLl, rendu

(1) Mittheilungen aux (1er Sammlung (1er
Papyrus Erzherzog Rainer, 5' année,
p. 55.

(2) Mittheilungen, elc., p. 5C.
■3' Ibid., p. Go.
(' Ibid., p. G y..
loading ...