Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 2): Aux IVe, Ve, VIe et VIIe siècles: textes et traduction — Paris, 1895

Seite: 703
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1895bd2/0231
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
FRAGMENTS DE LA VIE DE MOÏSE

703

neueioiT ôous. julootchc eTpeq-xï caxo°$ nTOOTq. UTepeqii^'y ^.e epoq ne-x^q
mîk1\ ose ^enn uuutoK hktêcok egHT *2se neneicoT p ^P5^ aa*aok. noepujipe ■à.c
^qujTopTp e-2£xt nui^^e ness^q jumneToird^fï «xe ^pa. n^eitOT «.cy. ne-s^q se
ju.iu.011 &enH ju.ju.ok îU'&cùk eçmT ujô^ tickciiot -xe qp XPÏJv jjuuok.

HT^q-xe hm -^e Mt emsiîfîSH iiffi ôoijs. juiovchc (sic exit).

X

(-recto-)..... jue. . . ncoKg uj^ eneg ootmi eTiy^ivxooK ef>o"\ kô/\coc gu

OTiuiuT^oicope ^qnojT «^.e uj^iiTqAo eqcu>Tju eneq^pocy enTHpq i^vco nqjv-
ju;vgTe c2sla*. neqg^HT k^t^ iit^ï'sooc. d>cujione ou iiKegocy es. ittiouj
ujione eTpenp nfio*\ junpo hotkoti itTepeïiei cuirn-y egoim es. uequjHpe
iiiOT ncujq itToq •i.e ^qnaiT egoim ^qoop's uinpo epooey es. îieciiH'y '^.e ei

egenm es..... neiteiuiT..... TeTrui^^-y..... hh juu..... uu eTomigHTq.

HToq *2k.e npcojue jurmoirTe esiies. juuyycHc nesi eTcooim irmoqpe esTio ngH-y
junenres. itot\ es/s-oo on ngwÊ eTp noqpe Kes.i <7es.p otc^ciu ne eqcooTrii juneq-

apa Moïse pour recevoir sa bénédiction. Mais lorsque (notre père) l'eut vu, il
lui dit : « Hâte-toi d'aller au Nord, car ton père a besoin de toi. » Le jeune
homme fut troublé sur cette parole, il dit au saint : « Est-ce que mon père est
mort? » Il lui dit: « Non, mais hâte-toi d'aller au Nord vers ton père, car il a
besoin de toi. » Apa Moïse n'avait pas dit cela sans cause (sic exit).

X

«................. la vie éternelle, lorsqu'ils auront accompli (leur vie)

bellement avec courage. » (?) Il courut jusqu'à ce qu'il eût cessé d'entendre la
voix et il se saisit de son cœur selon la manière que j'ai dite. Mais il arriva un
autre jour que nous reçûmes l'ordre de sortir un peu hors de la porte. Mais
lorsque nous fûmes sortis, au moment où nous allions entrer, ses fils coururent
après lui; mais lui, il courut dedans et il leur ferma la porte. Mais les frères

entrèrent.........................................Mais lui, l'homme

de Dieu apa Moïse, qui connaissait le bien et l'utilité de chacun et aussi la
chose qui était bonne, car c'était un médecin qui connaissait son affaire, cn-

1. Lisez : ^pei*.. — a. Lisez : ^pei*..
loading ...