Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 2): Aux IVe, Ve, VIe et VIIe siècles: textes et traduction — Paris, 1895

Seite: 720
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1895bd2/0248
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
720

E. AMÉLINEAU

xi^y (-7V.7-) ô^cnivoTc iieoTepHTC x«.n;s.eiojT ^n^ aa^o^ïoc1 ecn^pxRôv'ÎVei2
mumoq ecx.ii! mjluloc ^e n^eiuiT eTOT3v».& a^pv nivjULeeTre o en5 KeKujTVHTV. enTe+
ntioTTe ^^pi^e h^ï noTujHpe ^vto epuj^n nxoeïc ep o na<q nqmee 3 iaaaoï
nKxpnoc eTequ^T^svq6 nsa eiUïôviuojLfs «.imoq on n^eiufie ojô^ï ente JUUuLoq
T^T^w^q itTeKAi.nTneTOTr»vô,n eujume -^.e7 ot^oott ne uj^ïTô^q enjution^cTHpjon8
o ^ TeniuinTneTOT^ôvÊ nqujtone juumxon^^oc 9 ujô». negoo<Y ju.neqM.o'Y eajwne
•^e on otco lAie Te uj^ït^^c eeeneeTe nneo ïojme jun^poenoc 10 nTd>A^c juuulco-
ntKy^H11 £à.n^a o^aiTVwc neTepe nosoeic tt&.Td*&.q ulaaoi 12 aiTen neKUj3V.H"\ €T-
OTTô>.^fî qniayume nepHT 13 jmn^oeïc nneooo«Y THpoY **nequm£. nennox «xe isjrjs.
«.^o^ioc "' ^qautoy nTecg^ïjme 15 eq-xoo uumoc *2se msoejc 16 nnoTTe nn^nTCjOKpa..-
Tcop 17 nenTô^qcujTx*. eMinj, ^q^V (-^-H_) H-^c nc^jutoTHÀ m'oi iS nqujtone umpo-
çÇhthc £jm nmA THpq eqeccoTjm epo cmcoTe nq-^ «h itnoT€THii\ 19 eT^p^iTei20
jutAAoq iiTOOTq iuinïtoifTe21 uin^Te oock ajume ^tco nTo o^oocoTe22 nTeg^peo^ en-
ce pays se prosterna aux pieds de mon père apa Matthieu, le suppliant en disant :
« Mon père saint, fais mon souvenir en tes prières, afin que Dieu m'accorde un
enfant, et s'il plaît au Seigneur de se laisser attendrir par moi23, le fruit qu'il
me donnera, lorsque je l'aurai sevré de mes mamelles, je l'amène afin de le
donner à ta sainteté ; si c'est un mâle, je le donne au monastère sous ta sainteté,
afin qu'il soit moine jusqu'au jour de sa mort ; si c'est une femelle, je la donne
au couvent des femmes vierges, afin que je la fasse religieuse. Enfin ce que le
Seigneur me donnera par tes prières saintes sera une promesse24 au Seigneur
tous les jours de sa vie. » Mais notre père apa Matthieu bénit la femme, disant :
« Que le Seigneur Dieu, le Tout-Puissant, celui qui a exaucé Anne et lui a
donné Samuel qui est devenu prophète dans Israël tout entier, t'exauce aussi,
qu'il te donne ta demande que tu fais entre les mains de Dieu, sans retard ; et
toi aussi, garde la parole que tu as dite : Afin qu'il soit une promesse au

i. Lisez : Axea'-e-ô.ioc. — 2. Var. : ô.cn^pô,Kà.Aei. — 3. Var. : gri. — 4. Var. : irre. — 5. Lisez :
itqnei-e-e. — 6. Var. : eTqn:6/rô,ô,cj. — 7. Le manuscrit de la Bibliothèque Nationale n'a pas ce mot.

— 8. Lisez : enjmor£6.CTHpion:, comme dans le manuscrit de la Bibliothèque Nationale. — 9. Lisez :
xiAion^^oc, comme dans le manuscrit de la Bibliothèque Nationale. — 10. Ce mot manque dans le
manuscrit de la Bibliothèque Nationale. — 11. Var. : jujuio^h. — 12. Var. : n&.i. — 13. Var. : itppHT.

— 14. Lisez : Ai^re^ioc. Les mots ô.ti.s. At^-e-ô-ioc manquent dans l'autre manuscrit. — 15. Var. :
CTec^ume. — 16. Var. : epe n^oejc. — 17. Lisez : im^tvroKp^Twp, comme dans l'autre manuscrit. —
18. Ce mot manque dans le manuscrit de la Bibliothèque Nationale. — 19. Lisez : ju.noTe>.iTHiie^,
comme dans l'autre manuscrit. — 20. Var. : irre^p^iTei. — 21. Var. : Ain'xoeic. — 22. L'autre manus-
crit porte : rrro 'xe irre£ô,pe£. — 23. Mot à mot : M'obéit. — 24. C'est-à-dire : L'objet d'un vœu.
loading ...