Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 2): Aux IVe, Ve, VIe et VIIe siècles: textes et traduction — Paris, 1895

Seite: 748
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1895bd2/0276
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
748

E. AMÉLINEAU

ju.xt.ooY efio"\o itjul ngXXo eTOTô^fs e^qT^Ae eirxoi1 ^qei epHc enjuou^cTH-
pion eqT*k'\H'y cttèhh2 eqoffp o rrjut nujoone e/yTioomi ju.Ju.oq e£omi efioA-

£ITH OT^OTpiOU ^TtO ItTeTTHCY utjs.qUO'iiq O^lCSCOq à.qis.iT€j jitooth uoTrev^oc

en&. neneuoT ne ô^nes. dJip^dujt eTpeqKô^q e*sît neqoTepHTe. ^non -*.e js.ii-
TpeTenie n;s.q juneq( o jimoTTJues.3 e(t)oTa^fi nTepeq-xiTq -^.e &.qTi*evq eneq-
o^repHTe o^n oimïCTic itTeTWO^ d^qcooge (sic exit).

V

(-%©•-) OTmoiï juniyppoc eTpeTo-yio^ ugHTq epujis.u OTTis.p0.5QH uioone -seR^c
une otvj^t^h £e eiào'X.u^HTO'y. junucooe ^qfeooK eneqm eq-^ eoo-y unitoTTe
esju neo juot uTevqTJ\.goq. ^cujume *2s.e on noTpojune es.Tp.jun4 ujïpe ujcone
^jtju noTe£«s.£He jun-^oesc npcojue ujoooot euoesn. . . npoc ^e nTis.n(c)ooTJU

(ne)vn oTptojue ^nje £ t_t neiiHïs t(?).....OTiiT^q oTC7r(n)HU oem ivqTes......

noTCTd,Tpoc 5.....noosq..........juogc is.qcto\ar jujuoc es.qToo&ec ne^^q

UTeqco^uue •se ujis.s&coK eojpe\i enjuon^cTHpion t^otcoju sito g^ouiTe ivTe &(jùk

monta sur une barque, il vint au Midi vers le monastère, monté sur une bête
de somme, ayant froid à cause de la maladie et porté dans une couverture.
Et au moment où on la jeta sur lui, il nous demanda quelque chose qui eût
appartenu à notre père Abraham, afin de le mettre sur ses pieds. Mais nous,
nous fîmes apporter son saint vêtement de dessous, et, lorsqu'il l'eut reçu, il
le plaça sur ses pieds avec foi. Sur l'heure il réprimanda (sic exit).

V

.....une grande tour, pour y habiter, s'il y avait des troubles, afin qu'une

seule âme ne pérît pas en eux. Ensuite il alla dans sa maison, rendant gloire
à Dieu sur la grâce dont il avait été l'objet6. Mais il arriva une année qu'il y eut

une petite année par l'ordre de Dieu; les hommes manquaient de pain.....

ainsi que nous l'avons appris, il y avait un homme dans.................

qui possédait un coffre de pains; il fit une croix, il la plaça.....il la cacha

dans un trou, il la scella. Il dit à sa femme : « Je vais au monastère pour
manger ; toi aussi, entre au couvent des femmes afin que tu manges, gardons

1. Lisez : eoirsLOi. — 2. Lisez : eois"r&iiH. — 3. Lisez : .u.neqgTno'^ir.u.^. — 4. Ce passage rappelle

l'année petite dont il est question au papyrus Anastasi IV, pl. X, 1. 1. — 5. Écrit: nOTTCfpiOC.-

6. Mot à mot : Qui l'avait pris.
loading ...