Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,2) — Paris, 1905

Seite: 489
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1905bd3_2/0140
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
CHAPITRE XXX

DES OBJETS TROUVÉS DANS LE TOMBEAU DE PERABSEN

Les objets trouvés dans le tombeau de Perabsen, s'ils ne sont pas très
nombreux, sont du moins delà plus haute importance pour l'histoire de
la civilisation. Dans ce tombeau, comme dans celui d'Osiris et comme
dans celui de Set et de Horus, tous les vases étaient brisés en un grand
nombre de morceaux, ainsi qu'il aura été facile de le voir en lisant le
chapitre des fouilles consacré à ce tombeau; la très grande majorité
de ces vases mis en pièces avait été jetée dans le fossé de l'enceinte
intérieure du tombeau, c'est-à-dire dans le grand quadrilatère entre le
mur d'enceinte proprement dit et les murs du tombeau. C'est surtout
dans la partie nord et dans la partie ouest de ce fossé que se trouvaient
les fragments amoncelés. Par bonheur une des chambres du côté est
n'avait pas été violée; son mobilier était complet et c'est ce qui fait que
j'ai à présentera mes lecteurs un assez grand nombre d'objets que je
vais décrire et étudier.

Pour ne pas exiger de nos lecteurs une trop grande attention, je divi-
serai également ce chapitre en paragraphes.

I. — Poteries.

Il n'y avait en ce tombeau qu'un nombre très restreint de poteries :
elles avaient sans doute été brisées préalablement, car si l'on en juge
par les autres tombeaux royaux trouvés en cette même nécropole, la
tombe de Perabsen devait en contenir un beaucoup plus grand
nombre. En réalité, il n'y avait guère que des jarres, de la môme
forme que les grandes jarres que j'ai déjà publiées dans le premier
volume de cet ouvrage, mais d'une taille beaucoup plus petite, car au
loading ...