Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,2) — Paris, 1905

Seite: 727
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1905bd3_2/0378
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
Étude d'une série de pièces recueillies par
M. Amélineau dans les tombeaux très archaïques

d'Abydos,

Par le Dr Ca.P1 tan.

Parmi les très remarquables objets préhistoriques recueillis à Abydos
dans ses fouilles par M. Amélineau et dont il a bien voulu me confier
l'étude, il y a toute une série de pièces dont je voudrais dire quelques
mots.

J'ai déjà longuement étudié les merveilleux couteaux recueillis par
M. Amélineau dans les tombeaux qui avoisinaient celui d'Osiris et mon-
tré qu'ils avaient probablement dù être fabriqués sur place '.

Les autres pièces peuvent se diviser en plusieurs catégories. Il y a
d'abord une série de fort jolies pièces en silex gris rosé très bien re-
touchées parmi lesquelles il y a lieu de noter un fort joli couteau
courbe, étroit, mince, d'une vingtaine de centimètres de longueur et
admirablement retouché. Un fragment est particulièrement intéressant,
c'est la base d'un assez grand couteau terminée carrément, et présen-
tant sur un des côtés une sorte de prolongement ovale, plat, aussi bien
retouché que le reste de la pièce.

Quelques pointes de flèche sont des types ordinaires. Il en est une
particulièrement curieuse ; c'est une sorte de fantaisie d'un très habile
tailleur de silex. La forme générale est celle d'une pointe de flèche
allongée avec pédoncule à la base qui au lieu de se terminer en pointe
affecte à sa partie supérieure une forme rectangulaire avec angles sail-
lants et aigus. Cette curieuse forme a d'ailleurs été également signalée
et figurée par Flinders Pétrie

Deux types qui se répètent plusieurs fois sont particulièrement inté-
ressants, surtout parce qu'ils reproduisent exactement certaines de nos
formes magdaléniennes anciennes. L'un est un grattoir double, admi-
rablement retouché, fabriqué avec un segment de lame à 3 facettes et
dont l'aspect est exactement celui de nos grattoirs paléolithiques.
Quelques-unes de ces pièces sont petites, d'autres ont les dimensions
moyennes de nos grattoirs de cette forme.

1. Revue de l'Ecole d'anthropologie, mars 1904.

9?
loading ...