Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 3.1802 [Cigognara Nr. 3401-3]

Seite: 39
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1802a/0064
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( % )

Planche seizième.—Jésus et la Samaritaine ; Tableau
du Guide : Galerie du Musée.

JÉSUS passant par Sichar, ville de Samarie, et étant fati-
gué du chemin, s'assit près d'une fontaine qu'on appelait
la Fontaine de Jacob. Il vint alors une femme de Samarie
pour puiser de l'eau. Jésus lui en ayant demandé , elle
lui répondit : Comment, vous qui êtes Juif, me deman-
dez-vcus à boire, à moi qui suis Samaritaine ? car les

Juifs n'ont point de commerce avec les Samaritains.....

Jésus lui dit : Allez , appelez votre mari , et venez ici.
Celte femme lui répondit : Je n'ai point de mari. Cela
est vrai , répliqua Jésus • car vous avez eu cinq maris,
et maintenant celui que vous avez n'est pas votre mari.
Seigneur , lui dit la Samaritaine, je vois bien que vous
êtes prophète. Puis, laissant-là sa cruche, elle s'en
retourna à la ville , et commença à dire à tout le monde:
Venez voir un homme qui m'a ditiout ce que j'ai jamais
fait, e!c... Deux jours après Jésus sortit de ce lieu , et
s'en alla en Galicie; car il témoigna lui-même, qu'un,
prophète n'est point honoré en son paj's.

Ce tableau est, comme presque tous ceux du Guide ,
d'un pi ncëau aimable, mais faible d'expression. Cet artiste
s'est moins attaché à la vigueur des caractères, qu'à la
grâce des formes et à celle de l'exécution.

Anecdotes,

Les Dominicains de Bologne , déplaçant un vieux cer-
cueil , afin de le mettre dacs un autre endroit, l'ouvrirent
loading ...