Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 3.1802 [Cigognara Nr. 3401-3]

Seite: 47
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1802a/0076
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 4? )

Planche vingtième. .— Modèle en plâtre du groupe
de J. J. Rousseau; par Masson.

Par un arrêté du mois de vendémiaire an 7 , la Com-
mission des Inspecteurs du Palais des Anciens , détermina
qu'il serait élevé dans le Jardin des Tuileries, un monu-
ment à la gloire de J. J. Rousseau, En effet, si le burin,
de l'histoire doit consacrer l'immortalité de ceux qui ont
éminemment servi la société , les Arts doivent également
concourir à son apothéose , et le ciseau de la sculpture ne
peut avoir de plus noble emploi , que de présenter à la-
postérité les grands hommes d'une manière digne d'elle,
et de ceux dont elle reproduit les images : qui mérite
mieux cet honneur que l'auteur à.'Emile et du Contrat
Social ?

L'exécution de ce Monument fut confiée au cit. Masson,
chargé de tout ce qui concerne krseulplure dans le Palais
et le Jardin des Tuileries ; et cet Artiste, connu par plu-
sieurs ouvrages estimés , vient de terminer son modèle
en plâtre , dont les dimensions excèdent la proportion
naturelle.

Le groupe est composé de cinq figures : Piousséau dans
la situation animée d'un homme qui donne des leçons à
l'adolescence; Emile , son jeune élève, l'écoulant avec un
sentiment mêlé d'attention et de reconnaissance ; une
Mère assise, contemplant avec attend ri ssement l'homme
qui lui rappela les devoirs de la maternité. Son jeune
enfant quitte le sein maternel, il semble .sourire au ver-
tueux philosophe; un autre enfant, plus âgé, mais dont
la disposition du groupe dans la gravure qui le représente^
3e laisse appercevoir qu'un bras et une partie de la tè;c
loading ...