Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 3.1802 [Cigognara Nr. 3401-3]

Seite: 67
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1802a/0106
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 67 )

Planche trentième. — Demi-Figures et Bustes antiques
de la collection du Musée.

Les deux demi-figures de cette planche sont connues
par une tradition vulgaire, sous le nom de Caton et
Porcie ; mais cette dénomination que rien n'autorise,
doit être rejetée. On ne remarque, en effet, aucun acces-
soire, aucun indice particulier, qui puissent faire recon-
naître ces deux illustres personnages. Il faut s'en tenir à
l'opinion des commentateurs modernes, qui regardent ces
deux figures comme les portraits de deux époux inconnus,
et de l'espèce de celles dont les Romains décoraient leurs
tombeaux. Elles sont entièrement drapées; la femme joint
sa main droite à celle de son époux , pendant qu'elle ap-
puie l'autre main sur son épaule. La tête de l'homme ,
rase et sans ornement, ainsi que la coiffure de la femme
font présumer crue cet ouvrage est du temps d'Alexandre
Sévère.

Ce monument de la tendresse conjugale ornait autre-
fois la Villa-Mattei. Clément XIV en fit l'acquisition,'
et le plaça dans le Musée du Vatican : il fait actuellement
partie de la collection nationale.

La détermination du premier des deux bustes au bas de
cette planche est tout aussi incertaine. On croit cependant
reconnaître dans ses traits beaucoup de rapport avec ceux
de Néron, Claude Drusus, frère de Tibère et père de
Genaanicus. Celte têle en bronze et d'un travail soigne,
loading ...