Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 1.1853

Seite: 81
DOI Artikel: 10.11588/diglit.13589.6
DOI Seite: 10.11588/diglit.13589#0085
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1853/0085
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
NOTE

sur e¥es objets anti^Um» Wêpêku&ém m jT,.f»4t£jtp&!evit9&*

La mer, dans ses jours de tempête, rejette sur la plage de
Philippeville et principalement sous la partie sablonneuse qui
s'étend sous la place de la Marine, des objets antiques de tou-
tes sortes : pièces de monnaie, fragments d'or et d'argent ou-
vrés et, plus rarement il est vrai, des bagues entières, des pier-
res gravées, etc.

Ces objets sont recherchés avec soin par des individus qui
opèrent leur pèche des deux façons suivantes : quand le flot
se retire, on les voit, jarcbes nues, s'avancer sur la grève et y
creuser rapidement, à l'aide de leurs mains, les plus riches,
d'une bêche, des trous profonds de 10 centimètres environ; la
mer revient, ils se sauvent, et quand une fois encore elle a
reculé dans son sein, ils courent à leurs trous qu'ils ont mul-
tipliés autant que possible et ils en retirent ce que l'eau a pu
v laisser tomber en les couvrant.

L'autre mode est celui-ci : dans sa marche rétrograde , le
flot rencontre les têtes de nombreux blocs de grès à demi enfon-
cés dans le sable; derniers souvenirs du quai delà Rusicade
romaine; les objets d'un certain poids qui sont roulés par l'eau
sont retenus par ces têtes de grès et s'abattent au pied de la
face opposée à la mer. C'est là que le pêcheur d'antiques vient
les recueillir dans les sables auxquels ils se mêlent. Mais hélas,
comme on s'en doute bien, que d'ivraie dans cette récolte !
Le pêcheur d'antiques dont l'industrie s'exerce surtout en hi-
ver, sous la rude action du vent et de la pluie, voit s'écouler
plus d'un jour avant d'avoir trouvé un morceau d'or ou d'ar-
gent d'une certaine valeur, une pierre gravée, une belle mé-
daille ! L'objet de ses recherches provient du lavage des terres
de déblais : donc, quand le nouveau quai sera achevé, quand
le jet des terres de déblais s'arrêtera, notre homme verra sa

6
loading ...