Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 5.1860/61

Seite: 108
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9386.5
DOI Seite: 10.11588/diglit.9386#0122
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1861/0122
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
GRVCIV
EIVS.MIlL

Mena'a a été bâtie près d'un centre romain qui devait
avoir quelque importance, si l'on en juge par les nom-
breuses pierres de taille et par les inscriptions qui gisent
sur le sol aux environs. Cet établissement se trouvait pro-
bablement à laZaouiya, où le kaïd des Aurès a aussi sa
demeure. Dans la ville même, on ne rencontre d'autres
vestiges du temps des Romains, que quelques moulins à
bras (mola manuaria) et une ou deux pierres sépulcrales,
du même modèle que celle qui porte l'inscription n° 6.

Dans la mosquée abandonnée de la Zaouiya, se voit
un dé d'autel, haut de lm10, formant aujourd'hui l'une
des colonnes qui supportent l'édifice (les autres colonnes
sont aussi des pierres romaines).

Deux des surfaces de cette pierre sont décorées d'une in-
scription. En voici une dont les caractères mesurent 0m06 :

N» 3.

I . O . M.
PROSALVE

OTOTVSOVE
DOMVSDIVI
NAEDIVISEVE
RIDIIDIVIMC

NMONND
loading ...