L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 6,1.1904

Seite: 64
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1904/0092
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
QUELQUES MAISONS MODERNES


des faîtages japonaiso-gothiques. Nous de-
vons la plupart des erreurs qui compromet-
tent l'architecture nouvelle à cette poursuite
à tout prix de la « silhouette )), là où la dis-
position du terrain, sa situation et son
orientation ne commandent aucune recherche
d'effets.
Dans le coin vague de Grenoble où
MM. Demar-
tinyetCouta-
voz ont eu à
édifier la mai-
son qui nous
occupe,onsent
que les alen-
tours impo-
saient un en-
semble calme
duquellesyeux
distraits ne
peuvent tirer
aucune im-
pression parti-
culière, mais
qui n'en offre
pas moins à
des yeux at-
tentifs les de-
tails les plus
intéressants.
Lesarchitectcs
ont résolu un
problème dif-
ficile: donner
par des lignes
simples, très
sobres, sans
placages dé-
coratifs, mm
physionomie
neuve au bon
petit cube tra-
ditionnel. Ce
qu'on remar-
que mut de
suite est la
diversité de
chaque façade
obtenue sans
DEMAKTiNY et couTAVOZ par/fcMÙ'er, à Gr<?7zoNe f&ùaz'ÙI rupture dans

î ES cas sont nombreux qui ne permettent
1 y pas à la construction, dans l'état pré-
sent de nos mœurs, d'avoir toujours une
L'architecte peut être dans l'obli-
gation, et il peut même convenir esthétique-
ment, de préférer le bon petit cube man-
sardé de la villa de Bois-Colombes à tous
les décrochcz-moi-ça des encorbellements et
loading ...