Instytut Historii Sztuki <Posen> [Editor]
Artium Quaestiones — [1].1979

Page: 7
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/artium_quaestiones1979/0009
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
ROZPRAWY

Carl Heitz

ARCHITECTURE ET SYMBOLIQUE DES NOMBRES
AU MOYEN AGE

Devant 1’harmonie monumentale des grands edifices du Moyen Age,
on est en droit de se demander si leur structure ne resulte pas aussi de
quelque necessite mathematique. Cette necessite dont Simone Weil —
philosophe franęaise, prematurement disparue — ecrit qu’elle est un in-
termćdiaire entre „toute la partie naturelle de 1’homme et la parcelle in-
finiment petite de lui-meme qui n’appartient a ce monde” ł.

En effet, des les origines, les lois du Nombre evoluent dans un climat
qui mele ferveur mystique et rigueur scientifique. Symbolisant les forces
ordonnatrices, le Nombre apparait comme etant sacre de lui-meme Ne
sert-il pas de support aux grandes analogies humaines qu’il s’agisse du
symbolisme de la Kabale ou des formes les plus avancees de la science
eontemporaine, telles la logistique, la mecanique quantique ou la cyber-
nćtique?

II ne peut etre question de proceder ce soir a un inventaire de la sym-
bolique des Nombres et de ses sources. Citons cependant Isidore de Sevil-
le, savant ibćrique du VIIe siecle, dont les oeuvres fourmillent de donnees
et d’interpretations chiffrees. Nous n’extrairons qu’un seul passage de ses
Quaestiones in Vetus Testamentum, l’un des plus eloquents pour un histo-
rien d.’architeeture 2. II concerne la dśfinition de 1’arche de Noe symboli-
sant 1’Eglise, consideree comme le corps mystique du Christ. Du Christ
liomme parfait d’ou la necessite de retrouver cette structure parfaite dans
les mesures de l’arche. Pour definir ces proportions ideales, Isidore recourt
a celles proposees par Vitruve, qui se definissent en fonction des nombres

1 S. W e i 1, Intuitions prechretiennes, Paris 1951, p. 147 (Le chapitre correspon-
dant, „Descente de Dieu”, fut redige entre Nov. 1941 et Mai 1942).

8 Isidore de S e v i 11 e, Mysticorum Expositiones Sacramentorum seu Quae-
stiones in Vetus Testamentum. In Genesis Mignę, P. L, 83, cap. VII ,,De arca Noe et
di!uvio mundi”, P. Ir. 83. 230 - 231.
loading ...