Barthélemy, Jean Jacques ; Barbié DuBocage, Jean Denis [Editor]
Recueil de cartes géographiques, plans, vues et médailles de l'ancienne Grèce: relatifs au voyage du jeune Anacharsis — Paris, VII [1798/​99]

Page: 6
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/barthelemy1899/0007
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
6 ANALYSE DES CARTES.

Les conservateurs de la grande bibliothèque nationale, m'ont donné en communi-
cation tous les livres dont j'ai eu besoin.

Néanmoins, comme tous ces secours me sont venus les uns après les autres et
souvent dans le temps où mon travail était très-avancé , je n'ai pu en faire usage
pour les parties déjà commencées. De là vient que toutes les Cartes particulières
des provinces de la Grèce sont dressées sur l'ancien plan, et ce plan est encore
celui des Cartes nouvelles de l'Etolie et des côtes de l'Asie-mineure. Cependant
ces Cartes n'en sont pas moins perfectionnées, tant pour la partie historique que
pour la configuration des côtes; et elles sont considérablement augmentées, comme
on pourra s'en convaincre par la comparaison avec les premières éditions. Ce plan
m'a également forcé de donner l'ancienne Carte générale de la Grèce et ses îles,
comme étant un tableau fidèle et un ensemble des Cartes particulières. Cette Carte
n'est point superflue , comme elle peut le paraître au premier coup-d'œil ; au con-
traire, étant sur la même échelle que la nouvelle Carte générale de la Grèce avec
ses Colonies, elle sert à faire voir les grands changements qui ont été faits sur
cette dernière.

L'Analyse que j'avais donnée dans les premières éditions, convient donc encore
aux cartes particulières; elle est même nécessaire pour leur intelligence. En consé-
quence je commencerai par la transcrire ici ; et ensuite je rendrai compte des chan-
gements que j'ai faits , tant à la nouvelle carte générale qu'aux particulières , et
j'entrerai même dans quelque détail sur les plans. J'ajouterai seulement quelques
notes à cette ancienne Analyse , pour développer les parties qui méritent explica-
tion , et j'y ferai les petits changements que les circonstances exigent.

En géographie , quand une carte est copiée ou réduite d'après une autre carte , il
faut avoir la bonne foi de l'avouer; quand elle diffère essentiellement de toutes les
cartes connues , il faut en donner l'analyse critique. C'est en conséquence de ce prin-
cipe , que je vais exposer , le plus succinctement qu'il me sera possible, les raisons sur
lesquelles je me suis fondé dans la composition des Cartes de l'ancienne Grèce , qui
accompagnent le Yoyage du jeune Anacharsis.

Je ne comprendrai point dans cette Analyse les plans particuliers, parce qu'ils
pourraient faire chacun la matière d'un ou même de plusieurs mémoires a. J'avouerai
néanmoins que ceux des batailles de Salamine et de Platée eussent été bien impar-
faits , si M. de la Luzerne , ministre de la marine en 1788 , n'eût eu la bonté de
me donner ses avis , et de lire ses auteurs anciens, mes dessins sous les yeux. Je
dois à M. de Choiseul-Gouffier , ambassadeur à la Porte en 1784, la communica-
tion de tout ce qu'il a fait lever dans ce pays ; et je puis dire que les parties ré-
duites d'après ses plans, sont les plus exactes de mes cartes. Ils sont presque tous
du C.n Foucherot, habile ingénieur des ponts et chaussées, qui m'a non-seulement
confié ses dessins et journaux manuscrits, mais qui m'a encore figuré , autant bien
qu'il lui a été possible , les parties de sa route qu'il n'a pas eu le temps de lever,

" Cependant j'en dirai quelque chose dans la suite de cette analyse.
loading ...