Bertuch, Friedrich Justin; Bertuch, Carl
Bilderbuch für Kinder: enthaltend eine angenehme Sammlung von Thieren, Pflanzen, Früchten, Mineralien ... alle nach den besten Originalen gewählt, gestochen und mit einer ... den Verstandes-Kräften eines Kindes angemessenen Erklärung begleitet (Band 10) — Weimar, 1821

Page: 211
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bertuch1821bd10/0213
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
Mammifères.
CVI1I.









Vol. i

S
I N.
G
É
S
G
U
R
I
E
U
X.

Fig. î. Le Siainang* '
(Simia synclqctyla.)
La patrie du Siamang — nom que lui donnent
lesMalayes— est Sumatra, où le Gouverneur Sir
StamsordRasssesVa. découvert. Il est d'un noir
d'agate et d'une organisation sorte et muscu-
leuse.' Le "poil est doux et long., le visage
sans poil et noir, les mamelles sont de la mê-
me couleur. Cet animal a depuis les talons jus-
qu'au sommet delà tête3piéds2poucesde haut,
le bras seul 1 pied, J pouce. Le nom „syndacty-
la" lui est donné parce qu'aux mains postérieu-
res les second et troisième doigt sont reunis jus-
qu'aux phalanges du milieu. Le système de
dentition mérite aussi l'attention du natura-
liste. Les oreilles, très .-rapprochées de la tète,
sont extérieurement consormées comme celles
<3e l'homme. Les poils, longs de près de 2 pou-
ces qui recouvrent le corps de cette bête, sont,
à l'exception de ceux de la tête , frisés.
Les Siamangs vivent en société dans les
sorets, —
Fig. 2. Le Cimepeye.
(Simia melalophos.)
Il vit également à Sumatra. La sourrure
se compose de poils longs soyeux d'un jaune-
rougeatre vissur le dos, les côtés, le cou, la queue,
sur la partie extérieure des membres, ainsi que
sur les mains, le sront et les joues. La poitri-
ne, le ventre et le côté intérieur des membres
sont blanchâtres. Le visage et les oreilles soiit
hleus. Les poils des joues sont épais et forment
de belles moustaches, qui se dirigent en ar-
rière. Cet animal a du museau jusqu'à la racine
de la queue 1 pied G pouces de long, et de la

jusqu'à la'pointe d.e la queue 2 pieds S pouces.
Dressé, il a par devant 1 pied et 1 pouce et par
derrière 1 pied 4 pouces, mesure de France,
Fig. 5. Le singe maure.
(Simia maura.)
Il se distingue des autres Guenons par
son visage plat et par son corps qui est
sensiblement rentré depuis la poitrine jus-
qu'aux reins. Le visage est bordé de longs
poils, pressés sur la tête. La queue est aussi
longue que la tête et le tronc, pris ensemble.
A l'exception de la poitrine, du ventre, du
dessous des extrémités, et de la racine de la
queue, qui sont tous gris, ce singe est d'un
noir soncé. Cet animal a depuis .la pointe
du nez jusqu'à la racine de la queue 2 pieds 3
pouces, et de cette dernière jusqu'à la pointe de
la queue 2 pieds 4 pouces, mesure d'Angleterre,
Le singe maure, dont la nourriture consiste en
plantes, seuilles d'arbres et sruits sauvages, se
tient dans les vastes sorêts de Java, où il
sorme de grands troupeaux,
Fig. 4. La Mone.
( Simia Mona. )
La tête de ce joli singe, qui habite l'Afri-
que, est d'un jaune doré et d'un vert éclatant,
le dos et les côtés sont châtains et tachetés
de noir; la partie supérieure des jambes et de
la queue est d'un beau gris d'ardoise. Le cou,
la poitrine, le ventre et le côté intérieur des
quatre membres sont d'un blanc éclatant. Les
joues sont décorées de moustaches épaisses
d'un jaune pâle. Le visage est depuis les yeux
jusqu'au nez bleuâtre, mais du reste couleur
de ^H^^^^H
loading ...