Institut Egyptien <al-Qāhira> [Editor]
Bulletin de l'Institut Egyptien — 3.Ser. 8.1897(1898)

Page: 235
DOI issue: DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bie1897/0139
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
PRÉFETS D'EGYPTE

Sous le règne d'Auguste et de ses successeurs, la préfecture de
l'Egypte fut, d'ordinaire, ad Iriennium.

Philon le Juif, l'éminent philosophe alexandrin qui eut maille à
partir avec le préfet Avillius Flaccus, écrit : « que ce préfet insi-
nuait au Gouvernement de Rome que les Juifs d'Alexandrie, ainsi
qu'il en avait été autrefois, manifestaient de leur mécontentement
d'être soumis aux Romains par des réunions clandestines ; qu'après
avoir désarmé la population et fait espionner les notables de la
population juive il insistait près de l'Empereur pour une augmen-
tation de l'effectif de l'armée d'occupation. Koti éôîi, dit-il, mii
Ltîjji.r,<3''.v tûv iîoùv aywvcov Tî'.îT^c.oaî âyciv xctivàç vi AtYiireiw auy—
y.rJ\j..rJrli i~/.<jiJ toi; —;o£<j':(I)Ta;, iv r, (ur, xa?a?x£uât,£ar0ai oOivwi'.v,
rt, àvù -o'/./.wv, o/.iya. C'est-à-dire que, comme les jeux sacrés sont
célébrés à chaque troisième année, il en est de même des demandes
d'augmentation de l'armée d'occupation. C'est l'habitude des préfets
de la réclamer chaque troisième année, sous prétexte d'empêcher
une révolte, ou pour réduire cette dernière à de faibles proportions.

L'auteur veut dire de la relation triennale administrative et
politique envoyée à Rome par le préfet d'Egypte à l'expiration de
son mandat qui était, on le voit, triennal.

Philon, du reste, n'est pas le seul à nous l'apprendre. Dion
Cassius, qui a été consul de Rome en 229, dans une allocution
qu'il prête à Mécène, expose très clairement le système adminis-
tratif édicté et suivi par Auguste. Ce consul, toujours bien informé,
ne pouvait pas manquer de l'être en matière d'organisation pro-
vinciale. Pour ce qui a Irait à noire sujet,il sullirade vous rappeler
que les plus hautes fonctions dans l'ordre des chevaliers, par la vo-
lonté d'Auguste, furent les suivantes, que je nommerai dans leur
ordre hiérarchique :

1° Le prœfectus urbis, ad vilain :

2° et 3° Les deux prœfecti prœtovio, ad vitam ;

Bulletin de l'Institut égyptien, fus. 6. 16
loading ...