Blondel, François
Cours D'Architecture Enseigné Dans L'Academie Royale D'Architecture (Band 1): Ou Sont Expliqvez Les Termes, L'origine & les Principes d'Architecture, & les pratiques des cinq Ordres .. — Paris, 1698 [Cicognara, 434-1]

Page: VIII
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/blondel1698a/0008
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
PREFACE.
csprits font gloire d'être sous sa prote&ion & de soûmettre leurs
productions à sa censure,
L'Académie Royale de Peinture & de Sculpture estpresque
<lu même temps que la Françoise : Elle doit sa première insti-
tution aUxToins & à/la protection de, feu Monsèigneur des
Noyers Secrétaire d'Estat & Sur-Intendant gênerai des Bâti-
mens. Le Roy l'a mise ensuite dans l'estat ssorissant où elle sè
trouve par les iiberalitcz extraordinaires. C est aussi pour sé-
conder les genereusès inclinations de Sa Majesté,&pour por-
ter la grandeur de son nom parmy les étrangers que Monsèi-
gneur Colbert Secrétaire & Ministre d'Estat & Sur-Intendant
gênerai des Batimens a travaillé à l'établissement d'une sécon-
de Académie pour les mêmes Arts dans la ville de Rome , où
sa Majesté entretient & fait instruire à ses dépens les Elèves
qui paroissent avoir du génie , afin qu'ils s y puisTent perfe-
ctionner par l'étude des Ouvrages des plus grands Maî-
tres.
Cest encore aux soins Se à l'amour que le Roy a toujours
eu pour les seiences & pour les arts que la France a l'obliga-
tion de l'institution de l'Académie Royale des Sciences, dans
laquelle Monsèigneur Colbert suivant les ordres de sa Maje-
sié a fait assembler les Sujets les plus sçavans qui fusïènt, non
seulement dans ce Royaume , mais même dans les païs étran-
gers, pour les faire travailler ensemble â ce qu'il y a de plus
rare & de plus utile dans la Physique & dans les Mathémati-
ques. Où ils ont déjà fait des découvertes qui leur attireront
l'admiration de toute la terre.
Enfin, comme il ne s'est point fait, depuis l'établissement de
la Monarchie, de Batimens si augusles , en si grand nombre
& en tant d'endroits du Royaume, que nous en avons vu élever
sous le règne de Loiiis le Grand 5 Non seulement ce sage Prin-
ce a eu soin qu'on s'appliquast à la recherche des choies qui
peuvent contribuer à remettre l'Architecture dans son ancien
îustre, il a voulu faciliter à tout le monde les moyens de la
connoître parfaitement.
Cest pour cet effet que sa Majesté a établi dans Paris sur la
fin de l'année mil six cens soixante ÔConze , l'Académie d'Ar-
chitecture, composée de bon nombre de sujets qui ont esté
choisis comme les plus capables dans cet Art, tant parmy ceux
loading ...