Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Metadaten

Bourgery, Jean Baptiste Marc; Jacob, Nicolas Henri [Editor]
Traité complet de l'anatomie de l'homme: comprenant la médicine opératoire (Band 7, Atlas) — Paris, 1840

DOI Page / Citation link: 
https://doi.org/10.11588/diglit.14781#0008
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
TOME VII. PLANCHE 1.

ANATOMIE CHIRURGICALE DES CAVITÉS DE LA FACE.

ADULTE, GRANDEUR NATURELLE.

Cette planche a pour objet de montrer les dimensions et les rapports des cavités de la face, et le mode de cathétérisme des conduits

avec le trajet que parcourent les instrumens.

FIGURE 4.

Sur un côté de la face, représentée de trois quarts, on a disséqué
les paupières, ouvert les voies lacrymales , et emporté la masse os-
seuse jugo-maxillaire pour montrer l'anatomie des voies lacrymales
et les rapports du canal nasal avec le sinus maxillaire. La figure 1 bis
répète le calque des voies lacrymales pour en faciliter le numérotage.

Région oculaire.

Figures 1 et 1 bis. Section de la peau et du muscle orbiculairo pal-
pébral, pratiquée circulairement au travers du sourcil.

2,3,4, 5. Bord osseux de l'orbite. 2, os frontal; 3, os malaire; 4, plan-
cher orbitaire du maxillaire supérieur; 5 , tubercule lacry-
mal, saillie formée par la racine montante de l'os maxillaire
supérieur, au-devant de la jonction du sac lacrymal et du
canal nasal, et qui sert de guide pour la ponction avec le
bistouri dans l'opération de la tumeur lacrymale. Le bord
libre seulement du tubercule lacrymal est conservé; au-
dessous, l'épaisseur de l'apophyse montante est enlevée
(6, 7) pour laisser voir le commencement du canal nasal
(18), le pont osseux conservé du tubercule lacrymal sépa-
rant ce canal du sac lacrymal (17). Au-dessous de la nais-
sance du canal nasal se voit l'épaisseur de la cloison os-
seuse (8) qui sépare ce canal d'avec le sinus maxillaire.

9, 9. Fragmens de l'orbiculaire palpébral coupé.

10, 10. Graisse de l'orbite renfermée par flocons dans un tissu cel-

lulaire séreux.

11, 11. Surface des paupières, la peau enlevée. Elle montre le plan

des fibro-cartilages revêtus de leur enveloppe fibro-cel-
luleuse ; sur la paupière supérieure s'épanouit son rele-
veur.

12, 12. Bords palpébraux auprès desquels est coupée la peau au

contour.

13. Glande lacrymale.

14. Caroncule lacrymale située dans l'écartement des conduits

lacrymaux.

15. Conduit lacrymal supérieur dans lequel est engagée une soie

pour en montrer le trajet.

16. Conduit lacrymal inférieur ouvert dans toute son étendue

entre son orifice palpébral ou extérieur, le point lacrymal,
et son orifice intérieur auprès de son congénère, dans le
sac lacrymal.

1 7. Sac lacrymal ouvert dans toute son étendue, sa double enve-
loppe étant coupée sur le contour.

18. Commencement du canal nasal, séparé du sac lacrymal, sur

la figure, par l'anneau qui forme le tubercule lacrymal.

19. Vaisseaux et nerfs frontaux.

20. Vaisseaux ethmoïdaux.

Région zygomato-maxillaire.

21. Intérieur du sinus maxillaire, dont la paroi osseuse antérieure

est enlevée avec les parties molles.

22. Saillie de la gouttière nasale ouverte sur l'autre face dans la

fosse nasale, et qui se dessine en relief dans l'intérieur du
sinus maxillaire.

23. Antre d'Hygmore, orifice du sinus maxillaire dans la fosse

nasale correspondante.

24. Vaisseaux et nerfs sous-orbitaires saillans en dehors de leur

canal interrompu par la section de l'os.

25. Canal salivaire de Sténon , provenant de la parotide (27), et

qui traverse le buccinateur (26) pour s'ouvrir sur la mem-
brane muqueuse de la bouche, en regard de la seconde
dent grosse molaire. ( Voy. fig. 3.)

27. Portion du masseter.

28. Portion de l'orbiculaire labial.

29, 30. Artère et veine faciales. Elles sont interrompues au-devant de
la section de l'os maxillaire.

FIGURES 2 ET 3.

intérieur des fosses nasales et de la cavité cucco-pharvngienne.

La tête, dans les figures 2 et 3, est sciée verticalement sur le plan
moyen, la cloison nasale étant enlevée.

Objets communs aux deux figures.

Plan de section des os. a, des os de la base du crâne; b, des six
premières vertèbres cervicales; c, du maxillaire supérieur garni de
ses dents , dont l avant-dernière est enlevée pour laisser voir l'orifice
salivaire du canal de Sténon ; d, du maxillaire inférieur; e, de l'os
hyoïde ; f, de la cage cartilagineuse du larynx.

Plan de section des parties molles, g, le nez; h, la lèvre supérieure;
i, l'épiglotte; k, la lèvre inférieure; 1, la langue avec son muscle
génio-glosse.

Plan des cavités. — Cavité nasale, m, cornet supérieur; n , cornet
moyen; o, cornet inférieur; p, cul-de-sac ou sommet de la voûte
naso-pharyngée ; q, orifice inférieur du canal nasal ; r, orifice de la
trompe d'Eustache. — Cavité buccale, s, arcade dentaire supérieure;
t, piliers du voile du palais. — u, Cavité du pharynx, ouvrant en haut
dans les fosses nasales et en avant dans la cavité buccale.

Applications chirurgicales.

Les figures 2 et 3 représentent des cathétérismes différens :

1° A. Cathétérisme nasal avec la sonde de Laforest. Sur la figure 2 ,
l'instrument disparaît sous le cornet inférieur; sur la figure 3 , la paroi
ostéo-muqueuse est enlevée de manière à montrer en dedans toute la
longueur du canal nasal avec la sonde qui le remplit.

2° B. Cathétérisme de la trompe d'Eustache. Sur les deux figures, la
sonde de M. Deleau est offerte en position, introduite dans la trompe
d'Eustache. Sur la figure 3 , le corps du spénoïde est enlevé pour
montrer la continuation de la trompe d'Eustacbe dans l'intérieur du
rocher, au-dessous et en avant de la courbure de l'artère carotide
dans le trou déchiré antérieur. Une ouverture faite dans la paroi de
la trompe elle-même laisse voir la sonde dans son canal.

3°C. Figure 2. Cathétérisme maxillaire, avec un stilet introduit
dans l'antre d'Hygmore.

4° D. Figure 3. Cathétérisme salivaire. Un stilet introduit dans
l'orifice du conduit de Sténon , on a enlevé la dent grosse molaire en
regard pour laisser voir cet orifice sur la figure.

5° E. Figure 3. Sonde de Bellocq. Introduite dans la fosse nasale,
son ressort arrive dans la cavité buccale, prêt à retirer le fil auquel
est lié le tampon postérieur pour arrêter les hémorrhagies des fosses
nasales.

6° F. Figure 2. Cathétérisme œsophagien. La sonde est vue à
demeure dans son trajet de la bouche dans l'œsophage.
Image description
There is no information available here for this page.

Temporarily hide column
 
Annotationen