Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Metadaten

Société de l'Histoire de l'Art Français [Editor]
Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art Français — 1908

DOI issue: DOI Page / Citation link: 
https://doi.org/10.11588/diglit.17393#0139
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
— ni —

NOTES ET DOCUMENTS.

QUELQUES TABLEAUX FRANÇAIS
DU MUSÉE DE LILLE1.

i5y. — Chardin (J.-B.-Siméon) : Le Repas au coin du
feu.

Morceau très intéressant dont la valeur intrinsèque se
double du prix d'un document pour l'histoire de l'art.

Le personnage est caractérisé et son expression est
juste et significative. La largeur du modelé de la chair
n'exclut pas l'apparence du relief, déterminée par un jeu
de crémeux roses, d'ocres rougies et de bistres bitumi-
neux en accord avec le degré de l'éclairage. L'ensemble
marque du sentiment et impressionne le spectateur.

Toutefois, les causes premières du succès de l'œuvre
sont l'effet piquant de fortes oppositions de lumière et
d'ombre, la richesse grave d'une chaude harmonie où
dominent des roux et des pourpres contrastés par du
vert-de-gris, enfin et surtout l'accent d'une technique
robuste et verveuse. La peinture, en effet, est toute en
pâte et celle-ci a été plaquée, frottée ou tripotée par une

i. M. François Benoît, professeur d'histoire de l'art à l'Uni-
versité de Lille, nous a autorisés à imprimer quelques pages
et à reproduire quelques planches de son ouvrage, La Pein-
ture au Musée de Lille, qui va paraître le ier novembre 1908.
(3 vol. gr. 111-4° '• 63o p. de texte et 212 héliogravures de P. Dujar-
din. Éditions sur Marais, Hollande, Chine et Japon.) Hachette
et C'% éditeur.

l9
 
Annotationen