Cagnat, René ; Goyau, Georges
Lexique des antiquités romaines — Paris, 1895

Page: 156
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cagnat1895a/0173
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LACU

156

LANX

Lacas. 1° Toute espèce de bassin
propre à recevoir un liquide : réser-
voir, bassin d’une fontaine; cuve où
les forgerons refroidissent leur fer
rouge; bassin à chaux; cuve où cou-
lent le vin et l'huile au sortir du
pressoir, etc. ;
2° Par suite enceinte ou fosse : par-
tie la plus reculée de la cave où se con-
serve le vin ; fosse aux lions ; comparti-
ment ou case de grenier; caisson ou
panneau de plafond etc.
3° Bouffette de vêtement. G. M.
Laena. 1° Robe d’apparat, qui, dans
les premiers temps, était l’insigne de
la dignité royale. Plus tard, le flamme
revêtait, pour offrir les sacrifices, une
laena serrée autour de son cou par une
agrafe et tissée des propres mains de
la prêtresse sa femme;
2° Ample manteau fait avec une
laine très épaisse et velu des deux cô-
tés, qui se portait sur la toge, par les
temps froids. D’abord employé surtout
par les militaires, il paraît être devenu
plus tard un vêtement civil, et avoir
remplacé bien souvent la toge. Les pau-
vres le portaient d’étoffe grossière ;
mais les élégants le faisaient teindre de
riches couleurs, notamment de violet.
G. M.
Lagena. Vase en terre, avec une
seule anse, une large
panse, un col court et
étroit (fig. 177). On y
conservait le vin, mais
aussi d’autres denrées.
F. V.
Lamia. Personnage
de l’Atellane (Voir Atel-
lana fabula). Sorte de
croquemitaine femelle,
qu’on représentait avec
un gros ventre duquel on tirait de pe-
tits enfants qu’elle avait dévorés. P.
Lamina. D’une manière générale
lame de métal.


1° Petite plaque de métal qui sert
d’amulette ;
2° Instrument en forme de lame,
scie, instruments de supplice, etc. ;
3° Vase d'un métal mince ;
4° Table de plomb des plombiers ;
5° Petites plaques de métal, petits
lingots ;
6° Plaques de métal en fer ou en
bronze battu, larges de trois doigts et
qui, appliquées sur des lanières de cuir,
servaient à constituer la lorica segmen-
tata, ou à protéger l'abdomen {pectorale)
et les épaules des soldats (umeralia) ;
7° Planchettes de bois, douves. G. M.
Lana. Laine. Sous la République, on
n'employa à Rome pour les vêtements
que la laine et la toile ; la laine seule
servit toujours, même sous l'Empire, à
la confection des toges. Les meilleures
laines indigènes étaient celles d’Apulie
et de Tarente. On vantait, parmi les
laines étrangères, celles d’Attique, de
Bétique, de Laconie, de Milet et de Lao-
dicée. Le poil de chèvre, appelé aussi
lana, servait à fabriquer de longs man-
teaux, des couvertures et des chaussures
de feutre. G. M.
Lancea. Lance à tête large et plate.
Sur le milieu de la hampe se trouvait
en général une courroie de cuir (nodus)
pour aider à la tenir, ou, comme un
amentum, à la lancer. G. M.
Lanista. Celui qui, soit à ses frais,
soit aux frais d’une municipalité ou de
l’État, dressait et entretenait des gla-
diateurs dans un ludus gladiatorius.
Les gladiateurs d’un lanista formaient
ce qu’on appelait sa familia gladiatoria.
P.
I.anx. 1° Large plat circulaire ou
même carré. 11 était presque toujours
de grandes dimensions et fait en métal
précieux. 11 servait à table et pour les
sacrifices;
Plateau circulaire de la balance (Voir
Libra). F. V.
loading ...