Cagnat, René ; Goyau, Georges
Lexique des antiquités romaines — Paris, 1895

Page: 157
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cagnat1895a/0174
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LAPI

157

LATE

Lapidarius. Ouvrier travaillant le
marbre ou la pierre.
F. V.
Laqueator. Gladiateur très légère-
ment armé, assez comparable au retia-
rius (Voir ce mot), mais ayant, au lieu
du filet, une sorte de « lasso », c’est-à-
dire une longue corde terminée par un
nœud coulant. P.
Lar. On honorait sous ce nom le fon-
dateur de la fa¬
mille, devenu le
génie de la mai¬
son, le dieu pro-
tecteur qui empê-
chait la famille de
s’éteindre. Chaque
maison était ré-
putée avoir un
Lare et possédait,
dans le sacrarium
ou lararium, une
image de ce Lare,
représenté d’ha-
bitude en tunique
courte avec une patère et un rhyton
Ifig. 178). — Les carrefours avaient
leurs dieux protecteurs appelés Lares
(Voir Compitum). — Les Lares prae-
stites protégeaient l’ensemble de la ville
de Rome.

Fig. 178.


Lararium. Endroit de la maison où
étaient honorés les Pénates et le Lare :
le lararium, à l’origine, se trouvait dans
l’atrrâm; plus tard, il fut voisin de la
cuisine ou des salles de repas, sur le
derrière de la maison. Il contenait le
foyer (focws) où l’on portait des ali-
ments pour le Lare et les Pénates.
Après la bataille d’Actium, on adora
aussi, dans chaque lararium, le génie
d’Auguste {c/enius Augusti}.
Dans les familles aisées, le lararium
était une petite chapelle où l'on ras-
semblait, avec les images des dieux
lares, celles des divinités particuliè-
rement vénérées dans la maison

(fig. 179 : laraire trouvé à Rome en



Lares compitales. Voir Compitum.
Largitio. 1° Distribution d’argent
faite par un candidat aux magistra-
tures. Voir Donativum, Frumentatio;
2° Distribution de blé.
Larva. 1° Fantôme ou spectre. Dans
les croyances des anciens Romains, les
âmes de ceux qui avaient commis quel-
que grand crime durant leur vie étaient
condamnées à errer à travers le monde.
Elles tourmentaient les vivants mais ne

pouvaient rien contre les innocents ;
2° Sous le même nom on désigne

encore certaines
figures en forme de
squelette que, par
un raffinement su-
prême et pour s’ex-
citer à mieux jouir
du présent par le
spectacle de la briè-
veté de la vie, les
voluptueux faisaient
souvent introduire

Fig. 180.


dans leurs banquets;
3° Épouvantail pour effrayer les en-
fants (fig. 180 : masque de terre cuite,
trouvé à Worms). M.-A. R.
Later. Rrique de terre, toujours as-
sez grande et de formes très variées ;
loading ...