Cagnat, René
Les ruines de Leptis Magna à la fin du XVIIe siècle — Paris, 1901

Page: 1
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cagnat1901/0007
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LES

RUINES DE LEPTIS MAGNA

A LA FIN DU XVII» SIÈCLE.

Mon savant confrère, M. le Dr Hamy, a bien
voulu me signaler un passage très curieux du
Mercure Galant (mars 1694, p. 199 à 219). Je le
transcris en entier :

RELATION ENVOYÉE DE TR1POLY

TOUCHANT

LES ANTIQUITEZ DE LEBIDA OU LEPTIS MAGNA.

(P. -199.) Vous avez entendu parler d'un grand nombre
de Colonnes qui sonl à Paris sur le Quay, entre la porte
de la Conférence et le Cours, dans une avant-court du
Palais des Thuileries, et dont il reste encore un fort grand
(p. 200) nombre à Toulon qui doivent estre transportées
icy. Je croy vous avoir déjà dit que ces colonnes viennent
de Lcbida, autrement Leptis, Ville ancienne détruite, et
dont le Territoire est aujourd'huy sous le gouvernement
de l'État de Tripoly ; mais voicy quelque chose de plus
loading ...