Chapuy, Nicolas-Marie-Joseph [Ill.]
Cathédrales françaises: Vues pittoresques de la cathédrale de Reims: et détails remarquables de ce monument — Paris, 1826

Page: A3
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/chapuy1826b/0003
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
ÉGLISE CATHEDRALE

DE REIMS.

Nous n'essaierons point de pénétrer à travers l'obscurité <piî enve-
loppe le bereeau de l'église <le Reims : son origine est rapportée avec
beaucoup «l'incertitude, par les nombreux historiens qui nous ont
transmis le résultat de leurs recherches (1); incertitude, que nous
retrouvons dans les ouvrages de presque tous ceux qui ont écrit sur
nos vieux monumens, et dont nous avons déjà donné des exemples
dans nos descriptions des cathédrales de Paris , d'Amiens et d'Orléans.
Celle de Reims n'est pas une des moins anciennes et des moins célè-
bres de la France, et fut toujours la métropole de la Gaule belgique :
il paraît qu'elle prit naissance vers le milieu du troisième siècle, et
que, comme ailleurs, ce fut pendant les plus sanglantes persécutions,
que les nouveaux prosélytes commencèrent à élever un temple, ou plu-
tôt un modeste et solitaire asyle, bien différent, sans doute, des
immenses basiliques actuelles, orgueil des contrées où fleurit le chris-
tianisme. Nous passons donc sous silence l'histoire de ces monumens
informes ou trop peu connus, et nous ne parlerons que de celui que
Ton suppose avoir été bàli par Saint-JNicaise (2) vers l'an ^oi, sur les
ruines d'un temple consacré à Vénus, monument dont l'existence ne
serait point sans intérêt, si l'on avait des preuves certaines que Clovis
y eût été sacré et baptisé par Saint-Rcmi en 496, comme le prétendent
les historiens.

(1) Les principaux sont Flohoard,' Jlisloriœ remensis eclœsiœ eu in appendice _, qui écrivait en,
g5Sj sou ouvrage a été traduit par Nicolas Clienau, en i58i. Dom Marlot, métropolis remensis
hhtorïaj en 1666- Pif.ubecocquault , chanoine de Reims, table chronologique de l'histoire de l'é-
glise j ville et province de Reims iG5o. Auque-iai., Histoire, civile et politique de lieirns, iy$Q. Gérusez,
description historique et statistique de Reims , 1817. Gilbert, auteur tic plusieurs ouvrages sur les
édifices religieux du moyen âge, description historique de l'église métropolitaine de Notre-Dame de
Reims3 1815 et i8a5. Povii.lonPie«ard, même titre, i8a3. Une histoire manuscrite de Reims, sans
non) d'auteur, et quelques notices insérées dans des almanachs ou des mémoires de sociétés savantes.

(2) Saint-Nicaise que l'on croit né a Reims en fut cvèque et y fut martirhe par les Vandales,
vers l'an 407.
loading ...