Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 9.1861

Page: 143
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1861_1/0149
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
OBSERVATIONS

RECUEIL D'ESTAMPES DU XVe SIECLE

IMPROPREMENT APPELÉ GIUOCO DI TAROCCHI

Le recueil de cinquante planches connu des amateurs sous le nom
de Giuoco di Tarocchi di Mantegna, a vivement préoccupé les iconophiles ;
sa beauté, son ancienneté, sa rareté et son usage présumé en font un des
monuments iconographiques les plus curieux. Jusqu'à présent les dis-
sertations nombreuses auxquelles a donné lieu ce livre ont abouti à le
désigner comme un jeu de tarots, qui aurait été gravé par Maso Fini-
guerra ou par Mantegna. C'est l'opinion que nous voulons examiner.

Le jeu de tarots des Italiens se composait de 78 cartes séparées en
deux parties : la première, ayant 22 cartons, comprenait les atouts, dis-
tingués entre eux par la représentation de figures et de sujets différents
portant des numéros d'ordre; la deuxième, formée de cinquante-six car-
tons, se subdivisait en quatre séries ayant chacune dix cartes numérales
à points, un roi, une dame, un cavalier et un valet ; ces séries avaient
pour signes distinctifs : des coupes, des deniers, des bâtons et des épées.
Or, d'après ce simple énoncé, on voit qu'il est difficile, sinon impossible,
d'assimiler le recueil en question à l'un de ces jeux. Outre que les es-
tampes du livre ne portent point de signes caractéristiques de série, et
que leur nombre de cinquante ne coïncide avec aucune des combinaisons
auxquelles peuvent donner lieu les figures des jeux de tarots, personne n'a
encore signalé de cartes numérales à points pouvant s'y rattacher. À ces
motifs divers nous pouvons encore ajouter des preuves matérielles et
peut-être plus décisives. Les deux exemplaires avec marges, dont l'un
est entre les mains de M. Gatteaux, et l'autre entre nos mains, pré-
sentent des gravures, non pas tirées sur des feuilles séparées, mais
réunies en cahiers; et jusqu'à présent aucune de ces estampes n'a été
trouvée imprimée sur un carton ou sur un papier assez fort pour résister
loading ...